Image Ordered

KF_1231: Eve mangeant le fruit défendu et Adam et Eve chassés du Paradis
(FR_Romont_VCR_KF_1231)

Contact Details

Please specify your first name.
Please specify your name.
Please specify your e-mail address.
The e-mail address is invalid.

Please provide as much information as possible (publication title, database, publisher, edition, year of publication, etc.).

Should you have any questions, please send us an e-mail: info@vitrosearch.ch.

Please read and accept the terms of use.
Title

Eve mangeant le fruit défendu et Adam et Eve chassés du Paradis

Type of Object
Artist / Producer
Dating
1954

Iconography

Description

Deux épisodes de la vie d’Adam et Eve sont représentés sur les deux lancettes du carton. A gauche Adam et Eve sont debout de part et d’autre d’un pommier. Eve est en train de croquer dans la pomme alors que le serpent au-dessus de sa tête, enroulé autour d’une branche de l’arbre, la regarde. Elle interpelle Adam de sa main droite en lui touchant le dos; il retourne sa tête pour la regarder. A droite, Adam soutient Eve qui se cache le visage. Ils sont tous deux chassés du Paradis par un ange au-dessus d’eux qui les pointe du doigt et qui tient de sa main gauche une épée. Dans la partie supérieure de ce carton, un grand bouquet de fleurs se déploie dans un quadrilobe. Trois canards volent dans sa direction. En bas un agneau blanc est couché, sa tête appuyée sur le dos d’un lion posé derrière lui.

Iconclass Code
71A422 · Eve offers the fruit to Adam
71A611 · an angel chases Adam and Eve out of paradise with a (flaming) sword
Iconclass Keywords
Inscription

No 7 / Coppet (en bas au centre) No 7 (en bas à droite) Coppet 1 2 (au verso en haut au milieu)

Signature

Aucune

Technique / State

State of Conservation and Restorations

Grande déchirure en haut au centre réparée au scotch au verso, taches, trous de punaises

Technique

Gouache, crayon

History

Research

Ce carton en couleur est le dessin précis à l’échelle 1:1 pour les deux fenêtres hautes à gauche dans la nef du temple de Coppet : le vitrail de la deuxième ouverture pour la partie basse figurant Adam et Eve et celui de la première pour la partie haute présentant l’agneau et le lion. La comparaison de ce carton avec le vitrail dans le sanctuaire nous permet de constater que le quadrilobe au-dessus des deux lancettes a été inversé avec celui du vitrail d’à côté. En effet, le lion et l’agneau figurent au-dessus d’Adam et Eve dans le jardin d’Eden et Eve naissant de la côte d’Adam. Par contre les deux écoinçons sous le quadrilobe sont restés à leur place. Ce changement d’image est étrange car les motifs dans les écoinçons complétaient ceux représentés dans le quadrilobe figuré au-dessus et auraient dû logiquement également être intervertis. Que signifie donc ce changement partiel ? Comment peut-on l’expliquer ? Peut-être est-ce une volonté de dernière minute des commanditaires ? Ou une erreur dans le montage des vitraux ? Il est difficile de donner une réponse claire. Dans le fonds Charles Clément donné au Vitromusée Romont en 1995, plusieurs esquisses, dessins et maquettes sont consacrés aux vitraux du temple de Coppet dont deux sont dédiés à cette fenêtre consacrée à Adam et Eve (CHC_045 et CHC_046). Il est très instructif de les étudier afin de voir comment le sujet a évolué. Il semble que Clément ait rapidement fixé les deux épisodes liés à Adam et Eve, à l’exception de petits détails qui ont changés. Par contre, l’illustration dans le quadrilobe de la partie supérieure du vitrail semble avoir donné plus de peine à l’artiste. Deux variantes très différentes ont été présentées dans les maquettes mais aucune d’entre elles n’a été retenue pour le carton qui propose une troisième solution. Pour l’esquisse CHC_045, Adam et Eve, debout côte à côte, sont figurés sur le lobe supérieur et l’agneau et le lion sont à leurs pieds dans les lobes gauche et droit. Dans le dessin CHC_046, c’est le pommier qui prend place dans le lobe supérieur avec Adam et Eve assis de chaque côté de celui-ci. Seul l’agneau, couché, figure dans le lobe inférieur. Sur le projet définitif, Adam et Eve ont disparus au profit d’une grande gerbe de fleurs et le vol de trois canards, le lion et l’agneau étant couchés dans le lobe inférieur. Charles Clément réalise les vitraux pour le temple de Coppet en deux phases. Il est appelé une première fois pour les vitraux du choeur (Crucifixion et les deux verrières d’évangélistes) entre 1933 et 1934, qu’il réalise en collaboration avec l’atelier fribourgeois Kirsch et Fleckner. Vingt ans plus tard, en 1953-1955, il réalise avec l’atelier Kirsch frères les vitraux pour la nef et la façade occidentale. En 1933, il est de retour en Suisse depuis une année après cinq ans passés à Paris et Marseille et continue son activité liée au vitrail (Rouiller, 1989, p. 199-200) commencée dix ans auparavant avec des verrières pour le temple d'Arnex (1922) (Courthiau, 2011, p. 327). Alors qu’il débute son travail pour les verrières du temple de Coppet, il est en train de terminer celui pour la cathédrale de Lausanne. Il y a réalisé quinze vitraux entre 1930 et 1934. Il vient également de terminer la grande verrière du choeur pour l’église de la commune voisine de Coppet, Commugny (1933), et va s’occuper de la création des vitraux pour le temple de Cuarnens (1935) (Rouiller, 1989, p. 205). Lorsqu’il commence la seconde phase de sa création à Coppet, Clément s’occupe en même temps de la réalisation de cinq vitraux pour l’église de Crêt-Bérard à Puidoux et de quatre verrières pour l’église réformée de Goumoens-la-Ville (1953). En juin 1954, le vitrail du Christ Roi pour l’église Saint-Luc à Lausanne est inauguré (Rouiller, 1989, p. 205). Entre ces deux époques le style de Clément a évolué. Pour les trois verrières du choeur, l’artiste compose un dessin avec une multitude de pièces de verres très petites et modèle ses personnages dans un style cubiste. Vingt ans plus tard, il simplifie ses motifs, agrandit les verres et va à l’essentiel. Son travail sur la couleur semble suivre le même chemin. Alors qu’il juxtapose une multitude de couleurs dans ses premières verrières, parfois se contrastant fortement, il préfère l’harmonie des teintes dans cette seconde phase créative. La verrière du Jugement dernier en est un parfait exemple. Composée dans une déclinaison allant du lie de vin au mauve, l’impression générale est harmonieuse et paisible alors que le vitrail consacré à la Crucifixion dégage une impression d’hétérogénéité qui fait néanmoins toute la force de la verrière.

Dating
1954
Date of Receipt
23.12.1991
Donator / Vendor

Donation privée

Owner

Vitrocentre Romont

Previous Owner

Collection privée

Bibliography and Sources

Literature

Courthiau, C. (2011). Arnex-sur-Orbe. Dans Société d’histoire de l’art en Suisse (dir.), Guide artistique de la Suisse (tome 4a, p. 327-328). Berne, Suisse : Société d’histoire de l’art en Suisse.

Rouiller, J.-D. (1989). Charles Clément, pétrisseur de mondes. Echandens, Suisse : Verseau.

Image Information

Name of Image
FR_Romont_VCR_KF_1231
Credits
© Vitrocentre Romont (photo : Yves Eigenmann, Fribourg)
Date
1996

Inventory

Reference Number
KF_1231
Author and Date of Entry
Augustin Pasquier 1998 ; Valérie Sauterel 2018

Linked Objects and Images

Linked Objects
Adam et Eve dans le jardin d’Eden et Eve créée à partir d’une côte d’Adam
Partie supérieure du vitrail consacré au Jugement dernier
Anges sonneurs de trompette et âmes sauvées des enfers
Christ du Jugement dernier et les enfers
Noé construisant son arche et Noé accueillant la colombe
Caïn et Abel faisant des offrandes à Dieu et Caïn tuant son frère Abel
Déluge
Mouchettes pour partie haute d’un vitrail avec étoile et motifs géométriques
Mouchettes pour partie haute d’un vitrail avec croix, étoiles et éclairs
Moïse et Abraham
Jérémie et David
Noé construisant son arche et Noé accueillant la colombe I
Noé construisant son arche et Noé accueillant la colombe II
Déluge I
Déluge II
Adam et Eve dans le jardin d’Eden et Eve créée à partir d’une côte d’Adam III
Adam et Eve dans le jardin d’Eden et Eve créée à partir d’une côte d’Adam VII
Adam et Eve dans le jardin d’Eden et Eve créée à partir d’une côte d’Adam I
Adam et Eve dans le jardin d’Eden et Eve créée à partir d’une côte d’Adam II
Adam et Eve dans le jardin d’Eden et Eve créée à partir d’une côte d’Adam VI
Adam et Eve dans le jardin d’Eden et Eve créée à partir d’une côte d’Adam IV
Adam et Eve dans le jardin d’Eden et Eve créée à partir d’une côte d’Adam V
Eve mangeant le fruit défendu et Adam et Eve chassés du Paradis I
Eve mangeant le fruit défendu et Adam et Eve chassés du Paradis II
Jugement dernier I
Jugement dernier II
Jugement dernier (recto) et Christ et archange Michel (verso)
Jérémie, Moïse, Abraham et Noé III (recto) Christ bénissant (verso)
Jérémie, Moïse, Abraham et Noé IV
Jérémie, Moïse, Abraham et Noé II (recto) et Noé construisant l'arche (verso)
Abraham, Noré, Jérémie et Moïse I
Version 1.2 Objects | Artists | Studios | Buildings / Institutions