Bestelltes Bild

KF_1238: Jérémie et David
(FR_Romont_VCR_KF_1238)

Kontaktdaten

Bitte geben Sie Ihren Vornamen ein.
Bitte geben Sie Ihren Namen ein.
Bitte geben Sie Ihre E-Mail-Adresse ein.
Die E-Mail-Adresse ist ungültig.

Bitte machen Sie so viele Angaben wie möglich (Titel der Publikation, Datenbank, Herausgeber, Auflage, Erscheinungsjahr, usw.)

Bei Fragen können Sie gerne eine E-Mail an info@vitrosearch.ch senden.

Bitte lesen und akzeptieren Sie die Nutzungsbedingungen.
Titel

Jérémie et David

Art des Objekts
Künstler / Hersteller
Datierung
1953

Ikonografie

Beschreibung
Sur ce vitrail à deux lancettes sont figurés Jérémie et David. A gauche au centre, Jérémie, le regard baissé, est debout de face et tient sa tête de ses deux mains. Il porte une tunique tombant à hauteur de ses genoux et nouée à la taille. En bas, Jérémie, debout de face, soulève une cruche de la main gauche qu’il s’apprête à briser. A ses pieds d’autres terres cuites. Au sommet de la lancette, Jérémie soutenu par un drap passant sous ses bras et retenu par deux personnages va se faire baptiser. A droite au centre, David, debout de face, tient une cithare de ses deux mains. En bas, Samuel, debout de face, donne l’onction à David agenouillé devant lui et présenté de profil. A ses côtés, une vache. Au sommet, le jeune berger David est assis devant un bosquet et pose son bras sur le dos d’une brebis qui le regarde. Il tient de sa main gauche un bâton à l’envers.
Iconclass Code
11I16 · (einzelner) Prophet, nicht spezifiziert
Iconclass Stichworte
Inschrift
JEREMIE DAVID (en bas sur chaque lancette) Clément (au verso en bas au centre) Moudon [tracé] Coppet nef et choeur (au verso en bas à gauche) Clément (au verso en haut au centre)
Signatur
Aucune

Technik / Zustand

Erhaltungszustand und Restaurierungen
Bords supérieurs et inférieurs abîmés, grande déchirure avec manquement de papier en bas, papier découpé en haut, plis, taches, trous de punaises
Technik
Gouache, crayon

Entstehungsgeschichte

Forschung
Ce carton en couleur est le dessin précis à l’échelle 1:1 pour la partie inférieure de la deuxième fenêtre à droite dans le choeur du temple de Coppet.  La comparaison de ce carton avec le vitrail nous permet de constater qu’aucun changement n’a été effectué entre ces deux étapes de la création. Dans le fonds Charles Clément donné au Vitromusée Romont en 1995, plusieurs esquisses, dessins et maquettes sont consacrés aux vitraux du temple de Coppet. Quatre dessins, les CHC_050, CHC_051, CHC_053 et le recto du CHC_052, sont dédiés à cette fenêtre et à celle d’à côté. A la lecture de ces premiers dessins, nous constatons que de grands changements ont été établis lors du processus créatif, et cela jusque dans le choix des protagonistes. Toutes les esquisses (CHC_050, CHC_051, CHC_053 et le recto du CHC_052) montrent Jérémie, Moïse, Abraham et Noé alors que les cartons (KF_1237 et KF_1238) des deux verrières dévoilent les figures de Moïse, Abraham, Jérémie et David, préféré à Noé, qui sera déplacé dans une fenêtre haute à droite dans la nef certainement à la demande des commanditaires. La distribution des personnages sur les quatre lancettes a également évolué. Alors que sur les projets (CHC_050, CHC_051, CHC_053 et le recto du CHC_052) Moïse était associé à Jérémie et Abraham à Noé, sur les cartons, c’est Moïse qui est lié à Abraham et David à Jérémie. D’un point de vue du dessin aussi des modifications importantes ont été apportées. Alors que sur les maquettes, Jérémie se présente de face les bras levés au-dessus de sa tête, sur le carton il tient sa tête entre ses mains en signe de désespoir après la destruction de Jérusalem. De nouvelles scènes pour les parties supérieures et inférieures ont été définies. Clément et les commanditaires semblent avoir choisi de réunir les trois scènes précédemment esquissés en une seule. Tous ces changements nous permettent de constater qu’il n’est pas toujours aisé pour un artiste et les commanditaires de définir non seulement les personnages à représenter mais aussi les scènes qui les caractérisent. Des tâtonnements sont parfois nécessaires pour arriver à une solution qui puisse satisfaire tout le monde. Charles Clément réalise les vitraux pour le temple de Coppet en deux phases. Il est appelé une première fois pour les vitraux du choeur (Crucifixion et les deux verrières d’évangélistes) entre 1933 et 1934, qu’il réalise en collaboration avec l’atelier fribourgeois Kirsch et Fleckner. Vingt ans plus tard, en 1953-1955, il réalise avec l’atelier Kirsch frères les vitraux pour la nef et la façade occidentale. En 1933, il est de retour en Suisse depuis une année après cinq ans passés à Paris et Marseille et continue son activité liée au vitrail (Rouiller, 1989, p. 199-200) commencée dix ans auparavant avec des verrières pour le temple d'Arnex (1922) (Courthiau, 2011, p. 327). Alors qu’il débute son travail pour les verrières du temple de Coppet, il est en train de terminer celui pour la cathédrale de Lausanne. Il y a réalisé quinze vitraux entre 1930 et 1934. Il vient également de terminer la grande verrière du choeur pour l’église de la commune voisine de Coppet, Commugny (1933) et va s’occuper de la création des vitraux pour le temple de Cuarnens (1935) (Rouiller, 1989, p. 205). Lorsqu’il commence la seconde phase de sa création à Coppet, Clément s’occupe en même temps de la réalisation de cinq vitraux pour l’église de Crêt-Bérard à Puidoux et de quatre verrières pour l’église réformée de Goumoens-la-Ville (1953). En juin 1954, le vitrail du Christ Roi pour l’église Saint-Luc à Lausanne est inauguré (Rouiller, 1989, p. 205). Entre ces deux époques le style de Clément a évolué. Pour les trois verrières du choeur, l’artiste compose un dessin avec une multitude de pièces de verres très petites et modèle ses personnages dans un style cubiste. Vingt ans plus tard, il simplifie ses motifs, agrandit les verres et va à l’essentiel. Son travail sur la couleur semble suivre le même chemin. Alors qu’il juxtapose une multitude de couleurs dans ses premières verrières, parfois se contrastant fortement, il préfère l’harmonie des teintes dans cette seconde phase créative. La verrière du Jugement dernier en est un parfait exemple. Composée dans une déclinaison allant du lie de vin au mauve, l’impression générale est harmonieuse et paisible alors que le vitrail consacré à la Crucifixion dégage une impression d’hétérogénéité qui fait néanmoins toute la force de la verrière.
Datierung
1953
Eingangsdatum
23.12.1991
Schenker / Verkäufer
Donation privée
Eigentümer
Vitrocentre Romont
Vorbesitzer
Collection privée

Bibliografie und Quellen

Literatur
Courthiau, C. (2011). Arnex-sur-Orbe. Dans Société d’histoire de l’art en Suisse (dir.), Guide artistique de la Suisse (tome 4a, p. 327-328). Berne, Suisse : Société d’histoire de l’art en Suisse.
Rouiller, J.-D. (1989). Charles Clément, pétrisseur de mondes. Echandens, Suisse : Verseau.

Bildinformationen

Name des Bildes
FR_Romont_VCR_KF_1238
Fotonachweise
© Vitrocentre Romont (photo : Yves Eigenmann, Fribourg)
Aufnahmedatum
1996

Inventar

Referenznummer
KF_1238
Autor und Datum des Eintrags
Augustin Pasquier 1998 ; Valérie Sauterel 2018

Weiteres Bildmaterial und verwandte Objekte

Verwandte Objekte
Adam et Eve dans le jardin d’Eden et Eve créée à partir d’une côte d’Adam
Partie supérieure du vitrail consacré au Jugement dernier
Anges sonneurs de trompette et âmes sauvées des enfers
Christ du Jugement dernier et les enfers
Eve mangeant le fruit défendu et Adam et Eve chassés du Paradis
Noé construisant son arche et Noé accueillant la colombe
Caïn et Abel faisant des offrandes à Dieu et Caïn tuant son frère Abel
Déluge
Mouchettes pour partie haute d’un vitrail avec étoile et motifs géométriques
Mouchettes pour partie haute d’un vitrail avec croix, étoiles et éclairs
Moïse et Abraham
Noé construisant son arche et Noé accueillant la colombe I
Noé construisant son arche et Noé accueillant la colombe II
Déluge I
Déluge II
Adam et Eve dans le jardin d’Eden et Eve créée à partir d’une côte d’Adam III
Adam et Eve dans le jardin d’Eden et Eve créée à partir d’une côte d’Adam VII
Adam et Eve dans le jardin d’Eden et Eve créée à partir d’une côte d’Adam I
Adam et Eve dans le jardin d’Eden et Eve créée à partir d’une côte d’Adam VI
Adam et Eve dans le jardin d’Eden et Eve créée à partir d’une côte d’Adam II
Adam et Eve dans le jardin d’Eden et Eve créée à partir d’une côte d’Adam IV
Adam et Eve dans le jardin d’Eden et Eve créée à partir d’une côte d’Adam V
Eve mangeant le fruit défendu et Adam et Eve chassés du Paradis I
Eve mangeant le fruit défendu et Adam et Eve chassés du Paradis II
Jugement dernier I
Jugement dernier II
Jugement dernier (recto) et Christ et archange Michel (verso)
Jérémie, Moïse, Abraham et Noé III (recto) Christ bénissant (verso)
Jérémie, Moïse, Abraham et Noé IV
Jérémie, Moïse, Abraham et Noé II (recto) et Noé construisant l'arche (verso)
Abraham, Noré, Jérémie et Moïse I
Version 0.9.8.1