Image commandée

KF_629: Personnification des vertus théologales (Foi, Espérance et Charité)
(FR_Romont_VCR_KF_629)

Coordonnées

Prière de compléter le champ "Prénom".
Prière de compléter le champ "Nom".
Prière de compléter le champ "E-Mail".
Votre adresse e-mail n'est pas valide.

Veuillez s’il vous plaît indiquer autant d’informations que possible (titre de la publication, base de données, éditeur, nombre d’exemplaires, année de parution, etc.)

Pour toute question complémentaire, veuillez contacter info@vitrosearch.ch

Veuillez lire et accepter les conditions d'utilisation
Titre

Personnification des vertus théologales (Foi, Espérance et Charité)

Type d'objet
Artiste
Datation
1907

Iconographie

Description

Une femme voilée tient de sa main droite un calice surmonté d’une hostie et de la gauche une croix placée derrière elle. Elle est représentée debout au centre d’un cercle prolongé en bas par un lobe. A sa droite, une ancre apparaît derrière elle. Des grappes de raisins et des feuilles de vigne composent l’arrière-plan du lobe inférieur et le bas de la bordure du grand cercle, dont le reste est occupé par une inscription.

Code Iconclass
11MM31 · Foi, 'Fides'; 'Fede', 'Fede catholica', 'Fede christiana', 'Fede christiana catholica' (Ripa) ~ une des trois Vertus théologales - MM - Vertus qui triomphent
11MM32 · Espérance, 'Spes'; 'Speranza divina e certa' (Ripa) ~ une des trois Vertus théologales - MM - Vertus qui triomphent
11MM33 · Charité, 'Caritas'; 'Carità' (Ripa) ~ une des trois Vertus théologales - MM - Vertus qui triomphent
Mot-clés Iconclass
Inscription

La · foi · l’esperance et · la · Charité · (sur la bordure du cercle) IHS (sur l’hostie)

Signature

Aucune

Technique / Etat

Etat de conservation et restaurations

Plis, bord droit légèrement abîmé, trous de punaises

Technique

Aquarelle, gouache, fusain, crayon

Historique de l'oeuvre

Recherche

Ce carton en couleur à l’échelle 1:1 est le projet définitif de la personnification des vertus théologales pour la partie centrale du quadrilobe situé en bas à gauche dans le choeur de l’église Saint-Martin de Cugy. C’est sous l’égide de l’abbé Edouard Gambon que se déroule la réalisation des vitraux de la nouvelle église de Cugy, construite entre 1906 et 1907. L’abbé s’adresse pour cela à l’atelier Kirsch & Fleckner qui contacte Fortuné Bovard, alors probablement actif dans l’atelier d’Edouard Hosch pour la restauration des vitraux de la cathédrale de Lausanne. Possédant son propre atelier à Lausanne dès 1907, il semble qu’il travaille pour Cugy en sous-traitance de l’atelier Kirsch & Fleckner depuis le chef-lieu vaudois(Pasquier, 1999, p. 45-46, 56). Les vitraux, sans doute achevés et posés en août 1907, suivent le programme iconographique complexe élaboré en février 1907 par l’abbé et intitulé “Projets de vitraux” destiné à fournir des indications iconographiques à Fortuné Bovard. Ce texte permet de dater du début de cette année le travail de l’artiste sur les cartons des vitraux (Pasquier, 1999, p. 48). Ce carton, destiné au choeur de l’église, dont l’iconographie est centrée sur l’enseignement moral, illustre les trois vertus théologales : la foi, l’espérance et la charité. La foi est symbolisée par la croix, l’espérance par l’ancre et la charité par le calice et l’hostie. Edouard Gambon a demandé à ce que ces vertus soient représentées symboliquement autour de la personnification de la vertu qui subordonne toutes les autres : la vertu de religion, sous les traits de la femme au centre (Pasquier, 1999, p. 33). Un premier projet, le KF_752, présente le quadrilobe dans son entier avec un personnage féminin au centre qui ne semble pas avoir convaincu Gambon puisqu’il demande à Bovard d’en dessiner un autre, ce carton KF_629. Par contre les trois lobes ornementaux supérieurs ont reçu vraisemblablement l’aval du curé puisque ils figurent sur le vitrail. En 1907, Fortuné Bovard termine une seconde année extrêmement dense. Résidant à Lausanne depuis 1904, il est probable qu’il ait oeuvré à la restauration de la cathédrale, peut-être déjà cette même année dans l’atelier d’Edouard Hosch. Il avait très certainement fait un apprentissage de peintre-verrier dès l’âge de seize ans, peut-être auprès de l’atelier fribourgeois Kirsch & Fleckner, ce qui expliquerait pourquoi l’atelier l’a proposé à Gambon pour les vitraux de Cugy. A partir de 1907, il dispose de son propre atelier et réalise plusieurs travaux pour Kirsch & Fleckner (Augustin, 1999, p. 55-56). Alors qu’il termine son travail pour le cycle de l’église de Cugy, il réalise des vitraux pour la cage d’escalier du Salesianum à Fribourg. Il termine le travail entamé par Vinzenz Kirsch pour les vitraux des transepts de l’église Sankt-Tiburz à Chevrilles (Giffers) et débute certainement aussi les esquisses pour la grande baie consacrée à sainte Françoise Romaine pour la nef de l’église Saint-Etienne de Belfaux. Il existe des concordances stylistiques évidentes pour l’ensemble des verrières de ces années 1906-1908. L’artiste y affirme avec beaucoup de conviction une vraie personnalité artistique et des qualités de dessinateur virtuose. L’influence d’Eugène Grasset, chez qui il a probablement pris des cours de dessin à l’école Guérin à Paris dans les années 1900 à 1903, est indéniable (Augustin, 1999, p. 55, 59).  Après cette première décennie du XXe siècle, durant laquelle Bovard est très prolifique dans la création verrière, il semble, comme l’artiste fribourgeois Raymond Buchs, abandonner cet aspect de son travail d’artiste pour se consacrer à différentes activités graphiques (illustration de livres, almanachs, calendrier, publicité, affiches, dessins d’armoiries et d’objets artisanaux ou industriels), qu’il avait toujours menées parallèlement à son activité verrière (Pasquier, 1999, p. 57-58).

Datation
1907
Date d'entrée
23.12.1991
Donateur·trice / Vendeur·euse

Donation privée

Propriétaire

Vitrocentre Romont

Propriétaire précédent·e

Collection privée

Bibliographie et sources

Bibliographie

Pasquier, A. (1999). Les vitraux de l'église de Cugy : conçus par l'abbé Edouard Gambon, élaborés par l'artiste Fortuné Bovard, réalisés par l'atelier Kirsch & [et] Fleckner : art néotemporaliste dans la République chrétienne du canton de Fribourg, en 1907 (Mémoire de Licence inédit). Université de Fribourg.

Informations sur l'image

Nom de l'image
FR_Romont_VCR_KF_629
Crédits photographiques
© Vitrocentre Romont (photo : Yves Eigenmann, Fribourg)
Date de la photographie
1996
Propriétaire

Vitrocentre Romont

Inventaire

Numéro de référence
KF_629
Auteur·e et date de la notice
Augustin Pasquier 1998 ; Camille Noverraz 2017

Objets et images liés

Objets liés
Sainte Cène
Baptême du Christ
Création du monde
Prudence (vertu cardinale)
Sainte Cécile jouant de l’orgue
Ange jouant de la trompette
Christ enseignant aux foules
Saint Nicolas de Myre, saint Charles Borromée et sainte Catherine
Saint François de Sales, saint Odilon et saint Pierre Canisius
Justice (vertu cardinale)
Sacrifice de la messe
Bons paroissiens de Cugy
Saint Pierre dans une barque sur la mer
Nativité
Paraboles de l’ivraie et du grain de sénevé
Temple du Saint-Esprit
Colombe et les sept dons de l’Esprit
Sixième jour de la création et création d’Adam et Eve
Deuxième, troisième et cinquième jours de la création
Vierge à l’Enfant
Premier et quatrième jours de la création
Dieu le Père gouvernant le monde
Parabole des oiseaux du ciel et les lys des champs, parabole de la poule et ses petits
Ange gardien
Pentecôte
Basilique Saint-Pierre de Rome
Instruments de musique
Lancette à losanges et à bornes avec inscription
Inscription pour une banderole
Inscription pour une banderole
Inscription pour une banderole
Inscription pour une banderole
Inscription pour une banderole
Inscriptions pour deux banderoles d’une verrière
Lancette à losanges
Inscriptions pour des banderoles de deux verrières
Inscriptions pour les banderoles de trois verrières
Saint Marc, saint Jean et saint Matthieu évangélistes
Saint Luc et verrière ornementale
Ange en prière et lys
Sainte Cécile jouant de l’orgue et quatre anges chanteurs
Force (vertu cardinale)
Personnification des vertus théologales (Foi, Espérance et Charité)
Vierge et anges délivrant les âmes du purgatoire
Christ en gloire au-dessus de l’ancienne église de Cugy
Ange jouant de la trompette
Christ en gloire
Tentation et chute d’Adam et Eve
Tempérance (vertu cardinale)
Mauvais paroissiens de Cugy
Deux anges portant la croix
Crucifixion et les sept sacrements
Parabole du semeur
Version 1.5.2 Objets | Artistes | Ateliers | Bâtiments / Institutions | Codes Iconclass