Image Ordered

VMR_820: Nativité
(FR_Romont_VMR_VMR_820)

Contact Details

Please specify your first name.
Please specify your name.
Please specify your e-mail address.
The e-mail address is invalid.

Please provide as much information as possible (publication title, database, publisher, edition, year of publication, etc.).

Should you have any questions, please send us an e-mail: info@vitrosearch.ch.

Please read and accept the terms of use.
Title

Nativité

Type of Object
Artist / Producer
Studio
Dating
1939

Iconography

Description

Vitrail composé de trois panneaux. Au centre d’un encadrement ornemental coloré, dans un médaillon octogonal : Jésus, les mains jointes, est assis dans une mangeoire. La lumière de l’étoile de Bethléem tombe sur lui. A droite, la Vierge le regarde, les mains ouvertes devant elle.

Iconclass Code
73B2 · adoration of the Christ-child ~ Christ's birth
Iconclass Keywords
Inscription

Aucune

Signature

Aucune

Technique / State

State of Conservation and Restorations

Les filets d’encadrement et de scellement ont été abîmés lors de la dépose des vitraux en raison du mastic difficilement détachable.

Technique

Vitrail au plomb, grisaille, verres colorés dans la masse, mastic.

History

Research

Ce vitrail fait partie d’un cycle de dix verrières qui étaient à l’origine dans la chapelle de l’EMS des Fauvettes à Montagny-la-Ville. En septembre 2017, lors de travaux de rénovation et en raison d’un changement d’affectation de la chapelle, l’ensemble des vitraux est déposé et donné au Vitromusée Romont. La consultation des archives de l’EMS nous a permis d’en savoir davantage sur l’histoire de cet édifice. A l’origine, c’est un manoir datant des années 1788, propriété de Charles de Castella (Lauper, 2012, p. 245). Dès 1903, il devient un orphelinat pour jeunes filles avec l’ouverture l’année suivante d’une école ménagère (Institut de Montagny-la-Ville, s. d.). L’orphelinat ferme en 1966 et l’établissement s’agrandit pour devenir une véritable école pour jeunes filles (Institut de Montagny-la-Ville, 1985). En 1984, un premier projet d’EMS est imaginé (Institut de Montagny-la-Ville, 1984), qui se concrétise en 1991. L’institut est alors renommé EMS des Fauvettes (”Etablissement Les Fauvettes”, s.d.). Une première chapelle, devenue trop petite (Institut de Montagny-la-Ville, 1932) est remplacée en 1939 par une plus grande. Les travaux débutent en mars et se terminent en septembre (Institut de Montagny-la-Ville, 1942). Dix vitraux sont commandés à l’atelier A. Kirsch & Co qui mandate Henri Broillet pour en faire les projets. Dans le Fonds graphique de l’atelier Kirsch et Fleckner, aujourd’hui au Vitrocentre Romont, onze cartons à l’échelle 1:1 sont conservés pour ce cycle. Dix illustrent les médaillons avec les différents épisodes de la vie du Christ (KF_1048, KF_1049, KF_1050, KF_1051, KF_1052, KF_1053, KF_1054, KF_1055KF_1056, KF_1057) et un onzième représente le fond ornemental coloré identique pour chaque fenêtre (KF_1058). Aucune date ni signature ne figure sur les cartons et les vitraux. Pour ce cycle sur la vie du Christ, l’artiste crée des verrières mixtes à l’intérieur desquelles la scène figurée n’occupe qu’un tiers de l’espace. Contrairement à ce qu’il fait habituellement, il choisit des vues rapprochées pour chaque épisode de la vie du Christ et restreint les éléments au strict minimum. Cette mise en scène permet au spectateur d’avoir un rapport plus intime et plus direct avec l’événement illustré. Nous ne savons pas si c’était un désir des commanditaires ou une proposition de Broillet. Durant ces dernières années de 1930 et le début des années quarante, Broillet n’a pas une grande activité verrière. En 1935, il termine le projet pour le vitrail de la grande rose pour la façade occidentale de l’église Saint-Pierre à Fribourg. En 1937, il réalise six verrières de saints pour l’église Saint-Jacques de Nuvilly et au début des années quarante, il fait deux verrières ornementales pour le chœur de la petite église Saint-Gengon à Chandon (aujourd’hui commune de Léchelles). Ces verrières sont très intéressantes. Elles reprennent avec précision les motifs ornementaux des fenêtres de l’EMS des Fauvettes, en complétant la partie manquante (due à la présence de l’octogone au centre) et en adaptant le dessin à la taille plus grande de ces fenêtres.

Dating
1939
Date of Receipt
2017
Donator / Vendor

Association des communes pour l’organisation médico-sociale du district de la Broye (donatrice)

Previous Location
Owner

Vitromusée Romont

Previous Owner

EMS des Fauvettes, Montagny-la-Ville

Inventory Number
VMR_820

Bibliography and Sources

Literature

Etablissement Les Fauvettes [prospectus]. (s.d.). Document inédit dans les archives privées de l’EMS des Fauvettes à Montagny-la-Ville.

Institut de Montagny-la-Ville. (s. d.). Institut de Montagny-la-Ville [brochure de présentation]. Document inédit dans les archives privées de l’EMS des Fauvettes à Montagny-la-Ville.

Institut de Montagny-la-Ville. (1932). Rapports annuels 1928-1932. Document inédit dans les archives privées de l’EMS des Fauvettes à Montagny-la-Ville.

Institut de Montagny-la-Ville. (1942). Rapports annuels 1938-1942. Document inédit dans les archives privées de l’EMS des Fauvettes à Montagny-la-Ville.

Institut de Montagny-la-Ville. (1984). Rapports annuels 1983-1984. Document inédit dans les archives privées de l’EMS des Fauvettes à Montagny-la-Ville.

Institut de Montagny-la-Ville. (1985). Séance de Comité du 24 janvier 1985. Document inédit dans les archives privées de l’EMS des Fauvettes à Montagny-la-Ville.

Lauper, A. (2012). Montagny-la-Ville. Dans Guide artistique de la Suisse (tome 4b, p. 245). Berne, Suisse : Société d’histoire de l’art en Suisse.

Image Information

Name of Image
FR_Romont_VMR_VMR_820
Credits
© Vitromusée Romont
Date
2017
Copyright
© Ayants droit

Inventory

Reference Number
VMR_820
Author and Date of Entry
Astrid Kaiser ; Valérie Sauterel 2017

Linked Objects and Images

Linked Objects
Nativité
Fond ornemental
Version 1.2 Objects | Artists | Studios | Buildings / Institutions