Image commandée

KF_885: Sainte Thérèse de Lisieux
(FR_Romont_VCR_KF_885)

Coordonnées

Prière de compléter le champ "Prénom".
Prière de compléter le champ "Nom".
Prière de compléter le champ "E-Mail".
Votre adresse e-mail n'est pas valide.

Veuillez s’il vous plaît indiquer autant d’informations que possible (titre de la publication, base de données, éditeur, nombre d’exemplaires, année de parution, etc.)

Pour toute question complémentaire, veuillez contacter info@vitrosearch.ch

Veuillez lire et accepter les conditions d'utilisation
Titre

Sainte Thérèse de Lisieux

Type d'objet
Artiste
Datation
1937

Iconographie

Description
Sainte Thérèse de Lisieux, debout de face en habit de carmélite, tient un crucifix dans ses bras et des roses. Plusieurs fleurs tombent et forment un tapis de roses à ses pieds. Derrière elle, un encadrement architectural constitué de colonnes est esquissé.
Code Iconclass
11H(THERESE DE LISIEUX) · saints (THERESE DE LISIEUX)
Mot-clé Iconclass
Inscription
F 1 // 9· (en haut) I.N.R.I (sur le crucifix)
Signature
Aucune

Technique / Etat

Etat de conservation et restaurations
Taches, plis, bords abîmés
Technique
Gouache, encre de chine, crayon

Historique de l'oeuvre

Recherche
Ce carton en noir et blanc est le modèle précis à l’échelle 1:1 de la partie figurée gauche du vitrail à double lancettes consacré à sainte Thérèse de Lisieux et la Vierge à l’Enfant pour la deuxième fenêtre à gauche dans la nef de l’église Saint-Jacques à Nuvilly. Le cadre ornemental fait l’objet d’un carton séparé, le KF_891, comme les ajours de réseau illustrés sur le KF_894. Le motif de la rose dans la partie ornementale inférieure de la lancette gauche figure sur le carton de la partie inférieure du cadre ornemental, le KF_891. Sur le vitrail, le nom de la sainte est indiqué à ses pieds. Le cycle de six vitraux pour l’église Saint-Jacques de Nuvilly, sanctuaire campagnard baroque édifié en 1687 (Lauper, 2012, p. 262), date de 1937 et est l’oeuvre d’Henri Broillet et de l’atelier fribourgeois Kirsch & Fleckner, comme l’indiquent les signatures en bas à droite du vitrail des évangélistes Marc et Matthieu. Le bâtiment subit une restauration intérieure complète entre 1952 et 1953 puis extérieure en 1969. La dernière intervention d’importance dans le bâtiment a lieu entre 2006 et 2007 (Andrey, 2006, p. 16). Pour ce projet, Broillet dessine des cartons en couleur mais aussi en noir et blanc. Alors que les motifs pour la partie inférieure de chaque lancette dans la nef sont en couleur, les saints les surmontant sont en noir et blanc. Mais les cartons pour les évangélistes du choeur sont quant à eux en couleur. On peut supposer que l’artiste a voulu leur accorder une importance plus grande. Ce que nous pouvons affirmer c’est que leur dessin est très différent. Alors que les saints dans la nef sont hiératiques et stylisés, les évangélistes dans le choeur sont plus réalistes, dans l’action, et expriment une forme de tension dramatique. Ils sont sans conteste les vitraux les plus intéressants du cycle et nous rappellent, par leur puissance suggestive et leurs coloris, les vitraux réalisés quinze ans auparavant pour le choeur de l’église de Saint-Aubin. Dans cette seconde partie des années trente, l’artiste n’a pas une grande activité verrière. En 1935, il termine le projet pour le vitrail de la grande rose de la façade occidentale de l’église Saint-Pierre à Fribourg et en 1939, il réalise dix verrières pour la chapelle de l’EMS des Fauvettes à Montagny-la-Ville (aujourd’hui au Vitromusée Romont). Conservateur du musée d’art et d’histoire de Fribourg depuis 1928, il ne peut probablement plus accorder un temps considérable à son art.
Datation
1937
Date d'entrée
23.12.1991
Donateur / Vendeur
Donation privée
Propriétaire
Vitrocentre Romont
Propriétaire précédent/e
Collection privée

Bibliographie et sources

Bibliographie
Andrey, Y. (2006). Restaurons l’église baroque de Nuvilly ! Fribourg, Suisse : Service des biens culturels. Nuvilly, Suisse : Paroisse de Nuvilly.
Lauper, A. (2012). Nuvilly. Dans Société d’histoire de l’art en Suisse (dir.), Guide artistique de la Suisse (tome 4b, p. 262). Berne, Suisse : Société d’histoire de l’art en Suisse.
Schöpfer, H. (1994). Nuvilly : église Saint-Jacques. Inventaire du patrimoine religieux (IPR). Document inédit.

Informations sur l'image

Nom de l'image
FR_Romont_VCR_KF_885
Crédits photographiques
© Vitrocentre Romont
Date de la photographie
2016
Copyright
© Ayants droit

Inventaire

Numéro de référence
KF_885
Auteur et date de la notice
Augustin Pasquier 1998 ; Valérie Sauterel 2018

Objets et images liés

Objets liés
Saint Matthieu l’évangéliste
Saint Luc l’évangéliste
Saint Marc l’évangéliste détruisant les idoles
Saint Jean l’évangéliste
Saint Jacques
Sainte Cécile
Saint Pierre Canisius
Vierge à l’Enfant
Saint Louis de Gonzague
Sainte Barbe
Saint Joseph
Encadrement ornemental d’une lancette figurée
Coquille et rose (attributs iconographiques de saint Jacques et la Vierge)
Mouchettes et losanges (motifs ornementaux dans le réseau de chaque lancette)
Croix et tour (attributs iconographiques des saints Pierre Canisius, Louis de Gonzague et sainte Barbe)
Marteau et lyre (attributs iconographiques de saint Joseph et sainte Cécile)
Version 0.9.8.1