Nom

Clement Heaton

Variantes du nom
Clement John Heaton
Dates d'activité
[1901]–[1940]
Auteur et date de la notice
Camille Noverraz 2016
Informations sur l'atelier
Après une formation à l’école d’art Heatherlay’s Studio à Londres, l’anglais Clement John Heaton (1861-1940), choisit de suivre la même voie que son père, célèbre maître-verrier fondateur de la maison de renommée internationale Heaton, Butler & Bayne. Après plusieurs années à travailler dans l’entreprise paternelle, il découvre en 1883 la Suisse et la région de Neuchâtel, où il se marie, et s’installe définitivement dix ans plus tard à la suite d’un second mariage. Il décide de quitter Heaton, Butler & Bayne en 1886, dont il est devenu un simple associé à la mort de son père en 1882, mais la résiliation de son contrat lui imposant de ne plus pratiquer le vitrail durant plusieurs années, il se tourne vers d’autres techniques, comme le cloisonné, le papier et le cuivre repoussé, la mosaïque et la marqueterie (Quellet-Soguel, 1996, 9-14). La décoration de la cage d’escalier du Musée d’art et d’histoire de Neuchâtel (1895–1908), d’après les dessins de Paul Robert, est à l’origine de l’ouverture de son atelier de Neuchâtel (Quellet-Soguel, 1998). Il renoue dès 1901 avec l’art du vitrail et cesse progressivement ses autres activités. Renonçant aux produits industriels, il procède lui-même à la fonte et à la coloration de ses verres, ce qu’il continuera à faire jusqu’à la fin de sa carrière. De 1902 à 1914, il réalise ainsi un nombre considérable de vitraux en Suisse (cathédrale de Bâle, temple Saint-François de Lausanne, collégiale de Neuchâtel, Fraumünster de Zurich, American Emmanuel Episcopal Church et temple de Plainpalais à Genève, temples de Saint-Aubin, Serrières, Fey, Bex, etc.), ainsi qu’en Angleterre (hôpital Saint-Thomas de Londres) et en France (chapelle de la Maison des Diaconesses de Strasbourg, église Saint-Etienne à Mulhouse). Plusieurs artistes ayant joué un grand rôle pour l’art Suisse et le vitrail fréquentent également son atelier, comme Théophile Robert, Edmond Bille et Charles Wasem (Quellet-Soguel, 1996, p. 14-15 ; Quellet-Soguel, Huguenin, 1996, p. 21-95).
Bibliographie
Quellet-Soguel, N. (1998). Heaton, Clement John. Dans Sikart Lexikon zur Kunst in der Schweiz. Repéré à : http://www.sikart.ch/KuenstlerInnen.aspx?id=4023072
Quellet-Soguel, N. (1996). Biographie. Dans N. Quellet-Soguel (dir.), Clement Heaton : 1861-1940, Londres-Neuchâtel-New York (p. 9-20). Hauterive, Suise : Gilles Attinger.
Quellet-Soguel, N., Huguenin, C. (1996). Catalogue thématique. Dans N. Quellet-Soguel (dir.), Clement Heaton : 1861-1940, Londres-Neuchâtel-New York (p. 9-20). Hauterive, Suise : Gilles Attinger.
59 Objets
Titre

Artiste
Atelier
Datation
Type d'objet
Lieu

Vitrail ornemental en souvenir du pasteur Goetz

Clement Heaton
1909
Vitrail
Temple de Plainpalais, Genève

Vitrail ornemental en souvenir du pasteur Ramu

Clement Heaton
1909
Vitrail
Temple de Plainpalais, Genève

Vitrail ornemental en souvenir du pasteur Hirschgartner

Clement Heaton
1909
Vitrail
Temple de Plainpalais, Genève
Version 0.9.8.1