Nom

Temple de Carouge

Adresse
Place du Temple
1227 Carouge
Hiérarchie géographique
Coordonnées (WGS 84)
Auteur et date de la notice
Valérie Sauterel 2008
Informations sur le bâtiment / l'institution
En 1810, les fondements du premier temple à la place d’Armes sont posés. Suite aux événements politico-militaires, les travaux sont arrêtés. Entre 1818 et 1822, F. Broillet dirige la nouvelle construction. Le 18 août 1822, le temple est inauguré. En 1872, les parois intérieures et la voûte sont restaurées. En 1905, une nouvelle restauration est menée par A. Leclerc, architecte et A. Potter, peintre et mécène. En 1917, le pasteur E. Christen arrive à Carouge et lance son projet artistique pour la décoration intérieure. Il fait appel à A. Leclerc, architecte, E. Hermès, peintre, Ch. Wasem, maître-verrier, F. Wanner, ferronnier et A. Vettin, sculpteur. En 1922, la grande fresque de la Nativité d’Hermès est inaugurée. Entre 1924 et 1925, Ch. Wasem réalise les vitraux selon les cartons d’Hermès. Les galeries latérales sont supprimées et la galerie transversale agrandie. Celle-ci est soutenue par six colonnes entièrement sculptées par E. Christen. Entre 1925 et 1929, la “porte romane” composée de huit panneaux représentant des épisodes de l’Ancien Testament est posée et la voûte décorée. En 1954, le temple est inscrit dans l’inventaire suisse des biens culturels d’importance nationale. En 1962, la réfection des parois extérieures, de la toiture et du clocher est entreprise. En 1991, la charpente est renforcée. Dès 1999, le temple est restauré en l’état, en conservant les décors peints, les éléments sculptés et les vitraux. En 2001, les vitraux sont démontés pour un nettoyage complet et reposés en 2002 avec une vitre extérieure de protection. Le 7 septembre 2003, le temple est inauguré. (RUDAZ 1998 / DREYFUS 1999 / TRIPOD-FATIO 2003)
Bibliographie
Robert Maes, L’art dans les temples des cantons de Genève et Vaud, Architecture, Vitraux, Décoration, mémoire de licence polycopié, Université de Genève, faculté de théologie, 1940, pp. 71-79
Marguerite Maire, Edmond Barde et le pasteur Dominicé, “Carouge”, in Temples de Genève, A. Jullien, Genève, 1950, pp. 26-32
Paroisse protestante de Carouge, Carouge et son temple, Carouge, 1963
Armand Brulhart et Erica Deuber-Pauli, “Carouge”, in Ville et canton de Genève, coll. “Arts et monuments”, SHAS, Berne, (1ère éd. 1985) 1993, p. 295
Patrick Rudaz, Carouge, Foyer d’Art sacré 1920-1945, cat. d’expo., Musée de Carouge, 25.11.1998-31.01.1999, Carouge, 1998, pp. 89-111
Fernand Dreyfus, Le Temple de Carouge, Présentation d’un lieu historique, artistique et spirituel, Labor et Fides, Genève, 1999
Jean-M. Marquis (dir.), “Temple Sainte-Croix”, in Urbanisme et Architecture à Carouge, coll. “Dictionnaire carougeois”,tome 3b, Ville de Carouge, Carouge, 2001, pp. 374-382
Elisabeth Tripod-Fatio, Les Colonnes du Temple : la restauration du Temple de Carouge 1999-2003, Genève, 2003, pp. 33-48
10 Objets
Titre

Artiste
Atelier
Datation
Type d'objet
Lieu

4 scènes de la vie du Christ

Wasem, Veyrier
[1924]
Vitrail
Temple de Carouge, Carouge

4 scènes de la vie du Christ

Wasem, Veyrier
[1924]
Vitrail
Temple de Carouge, Carouge

4 scènes de la vie du Christ

Wasem, Veyrier
[1924]
Vitrail
Temple de Carouge, Carouge
Version 0.9.8.1