Nom

Palais Wilson

Adresse
52, rue des Pâquis
1201 Genève
Hiérarchie géographique
Coordonnées (WGS 84)
Auteur et date de la notice
Valérie Sauterel 2008
Informations sur le bâtiment / l'institution
C’est sur l’initiative de deux hommes, A.-E. Rufenacht et C.-F. Aldinger, que le Palais Wilson, appelé alors Hôtel National, voit le jour. Sa construction est menée par l’architecte Jacques-Elysée Goss entre 1872 et 1875. Il est inauguré le 5 juin 1875. Dès 1880, il passe entre plusieurs mains. En 1905, M. Camoletti crée un restaurant d’été, suivi en 1912 d’un prolongement par une terrasse en plein air. Après la Première Guerre mondiale, il installe des salles de bain et des toilettes dans chaque chambre. Le 1er septembre 1920, l’hôtel est acheté par la Société des Nations et des travaux immédiats sont entrepris pour l’adapter aux besoins de l’organisation naissante. En 1924, à la mort du président américain Woodrow Wilson, initiateur de la Société des Nations, le bâtiment est rebaptisé “Palais Wilson”. En 1931, un pavillon destiné à la Conférence du désarmement est édifié en six mois par A. Guyonnet et L. Perrin. Conçu en verre et en métal, c’est un exemple d’architecture rationaliste. Après le déménagement de la Société des Nations en 1936, le bâtiment est acheté par la Confédération suisse et l’Etat de Genève en copropriété. En 1967, l’immeuble est acquis par la Ville de Genève. Les projets de restauration de la Ville en 1981 sont arrêtés par deux incendies successifs dont le second, en septembre 1987, anéantit le pavillon du Désarmement et la salle à manger d’été avec sa terrasse. En juin 1994, les Chambres fédérales votent un crédit très important pour financer les travaux de transformation et d’aménagement du Palais Wilson. Le parti architectural pour cette rénovation est de restituer l’image originelle de l’architecte J.-E. Goss. Ce sont les architectes associés B. Erbeia et Morel & Kössler qui dirigent les travaux. Entre 1997 et 1999, les vitraux de Enneveux et Bonnet sont restaurés. En 1997, le Secrétaire général des Nations Unies, M. Kofi Annan demande aux autorités suisses de pouvoir établir au Palais Wilson le Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme, ce qui se fait l’année suivante. (COURTIAU-DEUBER-PAULI 1990 / BRULHART-DEUBER-PAULI (1985) 1993 / FIPOI 1998)
Bibliographie
Catherine Courtiau et Erica Deuber-Pauli, “Palais Wilson: heurs et malheurs de l’Hôtel national”, in Alerte, Journal de la Société d’Art Public, no. 35, Genève, 1990, pp. 2-3
Armand Brulhart et Erica Deuber-Pauli, “Front du quai et parcs”, in Ville et canton de Genève, coll. “Arts et monuments”, SHAS, Berne, (1ère éd. 1985) 1993, pp. 199-200 / Le Palais Wilson: son Histoire, FIPOI, Genève, 1998
11 Objets
Titre

Artiste
Atelier
Datation
Type d'objet
Lieu
Version 0.9.8.1