Image Ordered

KF_816: Apparition de la Vierge à Bernadette Soubirous
(FR_Romont_VCR_KF_816)

Contact Details

Please specify your first name.
Please specify your name.
Please specify your e-mail address.
The e-mail address is invalid.

Please provide as much information as possible (publication title, database, publisher, edition, year of publication, etc.).

Should you have any questions, please send us an e-mail: info@vitrosearch.ch.

Please read and accept the terms of use.
Title

Apparition de la Vierge à Bernadette Soubirous

Type of Object
Artist / Producer
Dating
Vers 1910-1911

Iconography

Description

Bernadette Soubirous, voilée, est agenouillée à gauche, un chapelet entrecroisé dans ses mains jointes, devant l’apparition de la Vierge à droite. La Vierge est représentée auréolée et voilée, tenant un chapelet posé autour de son avant-bras. Ses pieds nus sont couverts par deux roses.  La scène se déroule au pied de l’anfractuosité de grands rochers. En bas à droite, un buisson de roses pousse au bord d’un petit ruisseau coulant au-delà de la composition. La partie gauche d’un encadrement architectural classique est représentée, composé d’un pilastre surmonté d’un chapiteau et d’un entablement orné de guirlandes et d’éléments végétaux.

Iconclass Code
11HH(SOUBIROUS)(+2) · female saints (SOUBIROUS) (+ Mary)
Iconclass Keywords
Inscription

JE·SUIS·L’IMMACULE·CONCEPTION (sur le nimbe)  Place pour l’inscription. (sur le cartouche en bas au centre)

Signature

Aucune

Technique / State

State of Conservation and Restorations

Petite déchirure en haut, bords légèrement abîmés, taches, trous de punaises

Technique

Crayon, aquarelle, encre de chine

History

Research

Ce carton en noir et blanc est un projet pour un vitrail dont la localisation n’a pas encore pu être identifiée.

Bien que ce carton ne soit pas signé par l’artiste cartonnier, il est indiscutable qu’il est de la main de Raymond Buchs, grâce à sa comparaison stylistique avec les cycles contemporains d’Onnens (1911-1913) et du Jaun (1908-1910). On retrouve non seulement la précision du trait et le souci du détail animant chacune de ses oeuvres, mais également ce style classique qui lui est propre. En 1911, Buchs est de retour d’Allemagne où il a initié, parallèlement à ses créations verrières, une belle carrière de graphiste (Rudaz, 2001a, p. 13-15). Il continue de travailler pour l’atelier Kirsch & Fleckner, où il a fait son apprentissage entre 1894 et 1897 et pour lequel il n’a cessé de travailler depuis l’étranger (Rudaz, 2001b, p. 20). Il collabore avec lui jusqu’en 1913, année où il abandonne définitivement le vitrail, n’étant plus en phase avec les exigences des paroisses et souffrant vraisemblablement d’une absence de reconnaissance.

Ce carton est très proche de deux autres projets sur le même thème qui sont également de la main de Raymond Buchs (KF_798 et KF_795) et d’un vitrail réalisé en 1910 pour la cure du Jaun (VMR_10038). L’un de ces cartons (KF_798) est une version pour l’une des deux verrières du choeur de l’église de Neirivue, dont la réalisation date de 1910. Composé dans des proportions un peu différentes, Bernadette Soubirous est placée plus près de la Vierge. Vêtue autrement, elle porte un châle à franges sur ses épaules, elle ne tient pas de cierge mais a les mains ouvertes devant elle. La végétation sur les roches entourant la Vierge a également disparu, et le nimbe de celle-ci est sans inscription (contrairement au vitrail).  Un autre carton similaire (KF_795) est une version pour un vitrail posé à l’église de Villaraboud, datant de 1911. Il lui ressemble beaucoup, à la différence de la tenue de Bernadette Soubirous et de l’ajout d’un cierge qu’elle tient dans sa main. Il y a également plus de végétation sur les roches autour de la Vierge et le nimbe de celle-ci est orné de l’inscription : “Je suis l’Immaculée Conseption” (faute dans le texte).  La comparaison du vitrail de la cure du Jaun (VMR_10038) avec ce carton montre de très grandes similarités, à la différence de quelques détails comme le vêtement de Bernadette Soubirous et la position de ses mains. Sur ce carton, elles sont jointes et tiennent un chapelet, alors que sur le vitrail Bernadette porte un cierge allumé. Une végétation clairsemée apparaît sur la partie gauche des rochers sur ce projet, mais celle-ci est absente sur la verrière.

Ces variations autour d’une même composition sont intéressantes. Elles démontrent que l’artiste s’est basé sur un même modèle (dessin issu d’un cahier de modèles utilisé par de nombreux artistes illustrant les thèmes iconographiques les plus populaires) qui a ensuite été adapté selon son imagination, les souhaits des commanditaires et les contraintes liées au format de chaque création. Ce carton n’ayant pas encore pu être rattaché à une église, il est cependant impossible de déterminer lequel de ces projets a été réalisé en premier. Ils ont vraisemblablement été conçus dans les mêmes années.

L’attribution à Raymond Buchs de l’ensemble de ces cartons et du vitrail du Jaun, possible grâce à la comparaison stylistique avec des cycles qui lui sont attribués de manière sûre (Onnens, le Jaun, Neryuz, Villarlod), démontre la grande productivité de cet artiste. Il demeure cependant anonyme, puisqu’aucun vitrail ne porte sa signature (alors que plusieurs de ses cartons sont signés), à l’exception de deux petits vitraux réalisés en 1897 pour la tribune de l’église d’Ueberstorf, probablement son travail de fin d’apprentissage, et son dernier vitrail réalisé en 1913 pour la cage d’escalier de l’école du Bourg à Fribourg, qui porte sa signature en lettres majuscules. Cet anonymat, lorsqu’il rentre en Suisse en 1911, n’a pu le laisser indifférent et est aussi probablement une des raisons qui lui ont fait abandonner le vitrail.

Dating
Vers 1910-1911
Period
1910 – 1911
Date of Receipt
23.12.1991
Donator / Vendor

Donation privée

Owner

Vitrocentre Romont

Previous Owner

Collection privée

Bibliography and Sources

Literature

Rudaz, P. (2001a). Les années de formation 1878-1911. Dans P. Rudaz (dir.), Raymond Buchs : 1878-1958, peintre (p. 12-17). Fribourg, Suisse : Pro Fribourg.

Rudaz, P. (2001b). Le vitrail : peinture sur verre et art nouveau. Dans P. Rudaz (dir.), Raymond Buchs : 1878-1958, peintre (p. 19-23). Fribourg, Suisse : Pro Fribourg.

Sauterel, V. et Noverraz, C. (2019). The Functioning and Development of Kirsch & Fleckner’s Workshop in Fribourg during the First Half of the Twentieth Century. Folia Historiae Artium, 17, 59-71.

Exhibitions

18.04-03.10.2021 : Un Art Vivant, Vitromusée Romont

Image Information

Name of Image
FR_Romont_VCR_KF_816
Credits
© Vitrocentre Romont (photo : Yves Eigenmann, Fribourg)
Date
1996
Copyright
© Ayants droit

Inventory

Reference Number
KF_816
Author and Date of Entry
Augustin Pasquier 1998 ; Camille Noverraz ; Valérie Sauterel 2021

Linked Objects and Images

Linked Objects
Apparition de la Vierge à Bernadette Soubirous
Apparition de la Vierge à Bernadette Soubirous
Version 1.3.1 Objects | Artists | Studios | Buildings / Institutions | Iconclass Codes