Name

Aubert & Pitteloud, Lausanne

Variants
A. & J. Aubert S.A · Alfred Aubert et Cie, Ecublens · Alfred Aubert et Cie, Ecublens-près-Lausanne · Aubert & Pitteloud, Ecublens · Aubert Verriers Ecublens VD
Period of Activity
[1950]–[1973]
Author and Date of Entry
Camille Noverraz 2016
Information about the Studio
L’entreprise Aubert & Pitteloud, sise au quai de Jurigoz à Lausanne est citée pour la première fois dans l’annuaire de 1950 comme proposant de la dalle en béton translucide (« Aubert & Pitteloud, dalles en béton translucide […] », 1950, p. 10) et du béton armé translucide (« Béton armé translucide […] », 1950, 3 mai, p. 37). Une publicité dans la Nouvelle revue de Lausanne en 1952, mentionne également du béton et vitrage translucide (« Aubert & Pitteloud, Lausanne : Béton et vitrage translucide », 1952, 26 septembre, p. 12). En 1953, on apprend qu’ils fabriquent également de la dalle de verre à l’occasion de la construction du nouveau Comptoir de la Chaussure à Lausanne (Golay, 1953, 24 octobre, p. 7). En 1959, l’entreprise déménage à Ecublens, à En Crochy (« Béton translucide : Aubert & Pitteloud […] », 1959, p. 1068), et à partir de 1963, Alfred Aubert semble diriger l’affaire seul, prenant le nom d’« Aubert Alfred & Cie » (« [Béton translucide : Aubert Alfred & Cie] », 1963, p. 1142). En 1976, il est fait mention d’un autre nom « A. & J. Aubert S.A » dans l’annuaire, toujours pour du béton armé translucide à Ecublens (« [Béton armé translucide : A. & J. Aubert S.A.] », 1976, p. 50), mais ce nom n’apparaît plus les années suivantes et seul celui d'Alfred Aubert est indiqué. Le terme de « béton translucide » désigne en fait un matériau composé (verre et béton) dont les éléments sont solidaires et permettant de créer des parois (« Le béton translucide », 1948-1949, p. 1). La maison se spécialise dans sa production pour la construction, aussi bien que dans les dalles de verre destinées à orner des édifices religieux ou profanes. Aubert & Pitteloud ont réalisé des dalles de verres en collaboration avec de nombreux artistes, comme Fernand Léger à l’église de Courfaivre en 1954 (Bueche, 1956-1957, p. 5), Roger Bissière à l’église de Develier dans le jura en 1958 (« Develier », s.d.), Heiny Widmer en 1960 à la reformierte Kirche de Muhen (« Muhen, Reformierte Kirche und Kirchgemeindehaus », s.d.), Pierre Monnerat au temple de Bullet en 1962 (TdL, 1962, 31 mars, p. 5), et en 1963, les dalles de verre de l’institut Saint-Jean Bosco à Sion avec l’artiste Emilio-Maria Beretta, par Alfred Aubert & Cie (Gessler, 1963, 16 jullet, p. 1). Le 20 mars 1962, Alfred Aubert fonde et devient président de l’Union Suisse de béton translucide avec Willi Zimmermann de Lucerne, et Willi Hofer de Berne (« Union Suisse de Béton Translucide », 1962, 20 mars) dans le but de faire reconnaître la profession de cimenteur-verrier, englobant tout ce qui se fait en verre et en béton. Alfred Aubert présente cette profession dans une petite émission de la RTS « A vous de choisir votre avenir », en 1964, dans lequel on le découvre travaillant avec l’artiste peintre Peter Travaglini aux dalles de verre de l’église d’Urdorf près de Zurich. Aubert indique qu’il existe alors environ quinze fabriquants en Suisse et 180 ouvriers dans la branche, bien que cette profession n’est alors pas officiellement reconnue (Barrat, 1964, 11 avril). L’entreprise semble subsister jusqu’en 1980, suite à quoi, c’est la maison concurrente Humbert Gabella Verres S.A. à Lausanne qui proposera du béton translucide d’après l’annuaire (« Béton armé translucide : H. Gabella Verres SA », 1980, p. 42).
Literature
« Le béton translucide ». (1948-1949). Bulletin du ciment, (2), 1-8. http://doi.org/10.5169/seals-145302
„Aubert & Pitteloud, dalles en béton translucide […]“. (1950). Dans Annuaire et indicateur vaudois réunis : livre d’adresses de Lausanne et du Canton de Vaud (p. 10). Repéré à : http://scriptorium.bcu-lausanne.ch/zoom/170258/view?page=18&p=separate&view=0,1568,2188,1253
« [Béton armé translucide : Aubert & Pitteloud] ». (1950, 3 mai). Feuille d’avis de Lausanne, p. 37. Repéré à : http://scriptorium.bcu-lausanne.ch/zoom/31293/view?page=41&p=separate&view=648,1487,1689,1204
« Aubert & Pitteloud, Lausanne : Béton et vitrage translucide ». (1952, 26 septembre). Nouvelle revue de Lausanne, p. 12. Repéré à : http://scriptorium.bcu-lausanne.ch/zoom/153510/view?page=12&p=separate&view=2581,3501,939,607
Golay, C. A. (1953, 24 octobre). Lausanne change de visage. Nouvelle revue de Lausanne, p. 7. Repéré à : http://scriptorium.bcu-lausanne.ch/zoom/153840/view?page=7&p=separate&view=2789,2084,939,607
Bueche, J. (1956-1957). Cementbulletin, (24), 1-10, http://doi.org/10.5169/seals-153354
« Béton translucide : Aubert & Pitteloud […] ». (1959). Dans Annuaire et indicateur vaudois réunis : livre d’adresses de Lausanne et du Canton de Vaud (p. 1068). Repéré à : http://scriptorium.bcu-lausanne.ch/zoom/170267/view?page=812&p=separate&view=1065,2505,939,440
TdL. (1962, 31 mars). Les vitraux du temple de Bullet : Une belle réalisation de P. Monnerat. Tribune de Lausanne, p. 5. Repéré à : http://scriptorium.bcu-lausanne.ch/zoom/73672/view?page=5&p=separate&view=1123,0,2482,1531
« [Béton translucide : Aubert Alfred & Cie] ». (1963). Dans Annuaire et indicateur vaudois réunis : livre d’adresses de Lausanne et du Canton de Vaud (p. 1142). Repéré à : http://scriptorium.bcu-lausanne.ch/zoom/170271/view?page=1442&p=separate&view=1286,0,908,790
Gessler, F. G. (1963, 16 jullet). Les vitraux en dalle de verre de l’institut Saint-Jean Bosco, à Sion. Feuille d’Avis du Valais. Repéré à : http://doc.rero.ch/record/174535/files/1963-07-16.pdf
« Union Suisse de Béton Translucide ». (1962, 20 mars). [Extrait internet]. Repéré à : www.rc.vd.ch
Barrat, R. (réalisateur). (1964, 11 avril). A vous de choisir votre avenir [RTS archives]. Repéré à : http://www.rts.ch/archives/tv/jeunesse/a-vous-de-choisir-votre-avenir/7519078-cimenteur-verrier.html).
« [Béton armé translucide : A. & J. Aubert S.A.] ». (1976). Dans Annuaire et indicateur vaudois réunis : livre d’adresses de Lausanne et du Canton de Vaud (p. 50). Repéré à : http://scriptorium.bcu-lausanne.ch/zoom/170297/view?page=784&p=separate&view=515,968,1399,361
« Bétom armé translucide : H. Gabella Verres SA ». (1980). Dans Annuaire et indicateur vaudois réunis : livre d’adresses de Lausanne et du Canton de Vaud (p. 42). Repéré à http://scriptorium.bcu-lausanne.ch/zoom/170293/view?page=794&p=separate&view=24,1525,2266,1315
« Develier ». (s.d.). La magie des vitraux Jurassiens. Repéré à : http://www.juravitraux.ch/f/artistes/?cat=2&cid=12&show=lieu
„Muhen, Reformierte Kirche und Kirchgemeindehaus“. (s.d.). [Kanton Aargau Archiv Denkmalpflege, interrogations en ligne des fonds d’archives]. Repéré à : https://www.ag.ch/denkmalpflege/suche/detail.aspx?ID=128124
17 Objects
Title

Artist / Producer
Studio
Dating
Type of Object
Location
Version 0.9.8.1