Name

Rinderspacher, Ernst

Period of Activity
Dès 1900 environ, jusqu'en 1949
Author and Date of Entry
Astrid Kaiser 2016
Information about the Studio

Ernst Rinderspacher est né le 3 août 1879 à Bâle, en tant que fils d’un jardinier (http://www.refsurlejs.ch/ernst-rinderspacher.html, consulté le 17.06.2015). Après son apprentissage de peintre verrier, il poursuit sa formation à Freiburg im Breisgau, Strassburg, Budapest, Zurich, Vienne, Munich et Florence. Il passe plus d’une décennie à Munich, où il arrive à l'âge de 21 ans (E.Br., 1950). Après un séjour en Italie et son service durant la première guerre mondiale, il revient en Suisse en 1914 et s’installe à Sils, dans le Fextal (E.Br., 1950). Il y travaille durant 32 ans, jusqu’à ce qu’il doive déménager à Zurich pour des raisons de santé en 1946 (https://de.wikipedia.org/wiki/Ernst_Rinderspacher, consulté le 17.06.2015). Les paysages du Fixtal, où il a élu domicile, vont fortement l’inspirer et se retrouvent souvent dans ses œuvres (lacs de montagne, forêts). Du 2 au 31 août 1949, quelques semaines avant son décès, une exposition organisée à l’occasion des 70 ans de l’artiste dans la Villa Tester à Sils-Maria présente 115 vitraux, ainsi que 53 dessins, aquarelles et peintures à l’huile (http://www.refsurlejs.ch/ernst-rinderspacher.html, consulté le 17.06.2015). Ernst Rinderspacher décède le 17 décembre 1949 à Zurich. On rencontre des vitraux d’Ernst Rinderspacher dans les bâtiments publics suivants, avant tout des églises réformées dans la région des lacs de la Haute-Engadine: Sils-Maria (église catholique et église réformée), Sils-Baselgia, Silvaplana, Champfèr et Suvretta/St.Moritz (http://www.refsurlejs.ch/ernst-rinderspacher.html, consulté le 17.06.2015). Auteur également de peintures et d'aquarelles, son style s’apparente à celui des artistes expressionnistes et symbolistes suisses. Ses nombreux vitraux de petits formats destinés à l’usage privé sont souvent réalisés sur un verre doublé bleu, travaillé à l’acide, à la grisaille et au jaune d'argent. Dans son atelier, Ernst Rinderspacher a semble-t-il essentiellement réalisé des vitraux à partir de ses propres projets. Des collaborations avec des artistes lui confiant leurs travaux préparatoires ne nous sont pas connues. Du 20 avril 2015 au 30 avril 2016, une exposition dans le foyer de la salle de concert de l'hotel Laudinella à St. Moritz a présenté sous le titre “Ernst Rinderspacher – Himmlisches Glas, irdische Gestalten” un choix de dessins et aquarelle parmi la centaine d’œuvres achetés en 2014 par le “Kulturarchiv Oberengadin” (http://www.kulturarchiv.ch, consulté le 24.03.2016). Ses œuvres ont en outre été exposées à Berne (Kunstmuseum), Zurich (Kunsthaus), Winterthur (Kunstmuseum) (Giesicke, s.d.).

Literature

E.Br., (1950). Nachrufe: Ernst Rinderspacher (1879-1949). Dans Das Werk (Band 37, 1950, Heft 2, p. 21).

Ernst Rinderspacher. (s. d.). Dans Wikipédia, l'encyclopédie libre. Repéré le 17.06.2015 sur https://de.wikipedia.org/wiki/Ernst_Rinderspacher

Evangelische Kirschgemeinde Sils / Silvaplana / Champfèr (s.d.). Ernst Rinderpacher, Kunst und Glasmaler. Repéré le 17.06.2015 sur http://www.refsurlejs.ch/ernst-rinderspacher.html

Ausstellung: Ernst Rinderspacher – Himmlisches Glas, irdische Gestalten. (s.d.). Repéré le 17.06.2015 sur https://laudinella.ch/event/ernst-rindespacher-himmlisches-glas-irdische-gestalten/

Aktuelle Ausstellung Ernst Rinderspacher (1879-1949) – Himmlisches Glas und irdische Gestalten. (s.d.) Repéré le 24.03.2016 sur http://www.kulturarchiv.ch

Giesicke, B. (s.d.). Ernst Rinderspacher. Repéré le 07.04.2015 sur http://www.giesicke.com/de/kuenstler/lorem-ipsum-103

Kuno Mittenzwey (1912/13). Glasmalereien von Ernst Rinderspacher. Dans Deutsche Kunst und Dekoration: illustr. Monatshefte für moderne Malerei, Plastik, Architektur, Wohnungskunst u. künstlerische Frauen-Arbeiten (Band 31, 1912/13, p. 507-509). Consulté sur le site http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/dkd1912_1913/0522

Version 1.3.1 Objects | Artists | Studios | Buildings / Institutions | Iconclass Codes