Image Ordered

KF_1320: L'industrie
(FR_Romont_VCR_KF_1320)

Contact Details

Please specify your first name.
Please specify your name.
Please specify your e-mail address.
The e-mail address is invalid.

Please provide as much information as possible (publication title, database, publisher, edition, year of publication, etc.).

Should you have any questions, please send us an e-mail: info@vitrosearch.ch.

Please read and accept the terms of use.

Iconography

Description

Projet en noir et blanc avec personnage féminin inscrit dans un cadre de format rectangulaire horizontal, dont le corps occupe presque tout l’espace. Elle est vêtue d’un long vêtement qui la drape jusqu’aux pieds, installée en position couchée avec le buste relevé, la tête inclinée vers l’avant. Les mains levées devant son visage, elle tient un orbe duquel partent deux faisceaux lumineux parallèles. Le fond de la scène, non-figuratif, est découpé de formes géométriques de formats divers dans différentes valeurs de gris.

Iconclass Code
47B2 · industries
Iconclass Keywords
Inscription

Aucune

Signature
  1. Castella. (en bas au centre)

Technique / State

State of Conservation and Restorations

Taches, trous de punaises

Technique

Mine de plomb, crayon

History

Research

Ce carton à l’échelle 1:1 est le projet définitif pour un vitrail sur le thème de l’Industrie, dessiné par Jean-Edouard de Castella et réalisé par l’atelier Kirsch & Fleckner pour les Entreprises Électriques fribourgeoises (aujourd’hui Groupe E), au Boulevard de Pérolles 25 à Fribourg. Le bâtiment est construit en 1933-1934 et la direction décide de faire appel à l’artiste fribourgeois pour parer de vitraux les hauts-jours des fenêtres de la salle du conseil, située au premier étage. Le bâtiment appartient aujourd’hui à l’Etat de Fribourg et les bureaux sont occupés par le Registre du commerce.

Pour cette commande liée à un secteur important de l’activité industrielle du canton, Castella célèbre les forces humaines et naturelles à travers les personnifications de la force, l’agriculture, l’eau, l’industrie, la lumière et le mouvement. Deux cartons de l’artiste liés à cette commande sont conservés dans le fonds graphique de l’atelier Kirsch & Fleckner (KF_1298 et KF_1320). Un collectionneur privé a acquis récemment les maquettes de ce cycle verrier. Au nombre de huit, elles sont datées de 1934 et 1935, ces datations révélant un processus de création inhabituellement long, puisque échelonné sur trois ans, pour un cycle plutôt petit en taille et en nombre. Durant cette période, l’artiste procède à des modifications de certaines des personnifications. Il propose en tous cas deux variantes pour l’Agriculture, et deux pour la Force.

L’artiste est resté fidèle à la maquette pour l’élaboration du carton. Leur comparaison indique qu’il avait déjà une idée très précise de la découpe des verres au stade de la maquette. Il affine certains détails sur le carton, notamment en esquissant la poitrine du personnage et en lui dessinant des pupilles, s’éloignant de l’apparence très “modiglianesque” du visage de la maquette. Contrairement aux maquettes qui sont en couleurs, les cartons n’indiquent que différentes nuances de gris traduisant les tons chauds et froids. Il réutilisera cette  manière de procéder lors de son travail pour les vitraux de l’église Saint-Pierre à Fribourg, réalisés entre 1940 et 1945. Là aussi, l’artiste travaille avec des cartons en couleurs et deux types de cartons en noir et blanc, les uns sans nuances et les autres dans des camaïeux de gris.

Le milieu des années 1930 et l’une des périodes les plus fécondes pour Castella en matière de réalisations verrières. Entre 1934 et 1935, il travaille pour pas moins de sept commandes, celle des Entreprises électriques fribourgeoises étant l’unique dans le domaine profane. En 1934, il réalise une verrière sur saint Bernard de Menthon pour l’église du couvent de la Maigrauge à Fribourg, un vitrail monumental pour le choeur de l’église paroissiale de Saint-Ours, et commence à réaliser l’ensemble du cycle verrier pour la nouvelle église Notre-Dame-de-L’Assomption à Sommentier. Durant cette année, il commence à poser les premiers vitraux à l’église Sainte-Thérèse de l’Enfant Jésus à Château-d’Oex et reçoit une commande pour deux vitraux géométriques pour l’église paroissiale de Gettnau dans le canton de Lucerne. A cette époque, Castella a acquis une grande et longue expérience dans le vitrail et s’affirme à côté des principaux artistes verriers du Groupe de Saint-Luc comme l’un des artistes majeurs de ce deuxième quart du XXe siècle. Artiste à la personnalité forte, il a su imposer un style très personnel à la frontière entre ses deux cultures d’origine que sont la Suisse et l’Australie. Son style épuré est enrichi par une remarquable sensibilité à la couleur.

Dating
1936
Date of Receipt
23.12.1991
Donator / Vendor

Donation privée

Related Locations
Owner

Vitrocentre Romont

Previous Owner

Collection privée

Bibliography and Sources

Literature

Lauper, A. (2012). Pérolles. Dans Société d’histoire de l’art en Suisse (dir.), Guide artistique de la Suisse (tome 4b, p. 71-76). Berne, Suisse : Société d’histoire de l’art en Suisse.

Strub, M. (1966, 17 août). Jean de Castella. La Liberté, 9. www.e-newspaperarchives.ch/?a=d&d=LLE19660817-01.2.52

Exhibitions

18.04-03.10.2021: Un Art Vivant, Vitromusée Romont

Image Information

Name of Image
FR_Romont_VCR_KF_1320
Credits
© Vitrocentre Romont
Date
2016
Copyright
© Ayants droit

Inventory

Reference Number
KF_1320
Author and Date of Entry
Augustin Pasquier 1998 ; Camille Noverraz ; Valérie Sauterel 2021

Linked Objects and Images

Linked Objects
La force
Version 1.3.1 Objects | Artists | Studios | Buildings / Institutions | Iconclass Codes