Name

Oratoire israélite

Address
16, chemin de l’Arvaz
1255 Veyrier
Geographical Hierarchy
Coordinates (WGS 84)
Author and Date of Entry
Valérie Sauterel 2014
Information about the Building

En 1930, la Communauté israélite de Genève fait l'acquisition, sur territoire suisse, d'une parcelle pour la construction d’un Oratoire et de salles funéraires. L’architecte mandaté est le genevois Julien Flegenheimer, auteur notamment de la nouvelle Gare Cornavin et du Palais des Nations. Les travaux durent un peu plus d'un an et l’édifice est inauguré le 6 septembre 1931. Bâtiment aux lignes épurées, il est dans le style traditionnel de l'architecture moderne de son auteur. Le corps central de l'édifice abrite une vaste salle de prières. Deux ailes annexes renferment les salles funéraires, un appartement pour le gardien, et la chaufferie qui est en sous-sol. Le cimetière, créé en 1920 et en grande partie sur territoire français, prend alors l'appellation de Cimetière israélite de Veyrier. En 1980, l’artiste juive Régine Heims crée pour l’oratoire une grande dalle de verre (PLANCON 2001).

Literature

Jean Plançon, Histoire de la communauté juive de Carouge et de Genève, vol. 2, Slatkine, Genève, 2010, p. 148

Wolfgang Kersten, Anne und André L. Blum, “Régine Heims Glasfensterkunst im Friedhof Oberer Friesenberg, 1994-96”, in Kunst + Architektur in der Schweiz, nr. 2, Bern, 2005, p. 49-55

Loading…
Version 1.2 Objects | Artists | Studios | Buildings / Institutions