Name

Eglise du Christ-Roi

Address
41, route de Chancy
1213 Petit-Lancy
Geographical Hierarchy
Coordinates (WGS 84)
Author and Date of Entry
Valérie Sauterel 2014; Camille Noverraz 2022
Information about the Building

La paroisse du Petit-Lancy est créée en 1903 avec l'ouverture d'une première chapelle provisoire avant la construction, en 1904, d'une petite église dédiée à saint Georges. Celle-ci est parée de deux vitraux narratifs sur le thème de la vie de la Vierge, réalisés par l'atelier genevois Jourdin (Jourdin, 1907). En 1936, avec l'accroissement du nombre de paroissiens, le curé Donnier et le conseil de paroisse envisagent la construction d'une nouvelle église, plus grande et mieux située. Un terrain est acheté cette même année grâce à un don. L'arrivée du curé Petite dans la paroisse donne l'impulsion nécessaire à la collecte de fonds, principalement en mettant en place des kermesses annuelles permettant de réunir une somme de départ.
Retardés par la guerre et le manque de fonds, les travaux sont menés rapidement dès 1951, dès que les finances le permettent, sous la supervision de Charles Chamay, président du comité de construction. La pose de la première pierre a lieu le 14 octobre 1951 et la bénédiction le 14 septembre 1952. La même année, la vente de l'ancien sanctuaire saint Georges permet de renforcer le fonds de bâtisse ("Histoire de la paroisse du Petit-Lancy", 1957, p. 17-18). L'église est consacrée le 31 octobre 1954, jour de la fête du Christ Roi, par Mgr Charrière ("La nouvelle église du Christ-Roi", p. 22).

Les architectes André Bordigoni et Armand Chapatte conçoivent un véritable centre de vie paroissiale comprenant l'église, une cure et une salle paroissiale, articulées autour de vastes espaces paysagers, dont la disposition rappelle, comme le relève Jacques Chamay, l'espace d'un couvent (Chamay, 2001, p. 9). Ils privilégient des matériaux peu coûteux et une architecture sobre d'inspiration italienne (Chamay, 2001, p. 5), favorisant la luminosité. La disposition intérieure ouvre largement la nef sur le choeur, suivant un modèle répandu dans l'architecture religieuse de l'après Seconde Guerre mondiale, répondant à l'évolution des conceptions liturgiques (Henze, Filthaut, 1954). Une attention toute particulière est portée à l'ameublement et aux décors, dont la commande est confiée à différents artistes placés sous la responsabilité d'Emilio Maria Beretta, auteur des peintures murales réalisées sur enduit frais qui ornent la nef de l'édifice, achevées en 1953. Le sculpteur François Baud réalise la même année la statue du Christ-Roi qui orne la façade. Le retable, daté de 1954, est une broderie de laine de 11m2 agrémentée de morceaux de tissus précieux et verres colorés, oeuvre de l'artiste Alice Basset, encadrée dans un cadre en bois polychromé réalisé par Michel Barut. Marcel Feuillat conçoit la même année l'orfèvrerie de l'autel majeur : tabernacle, crucifix et chandeliers. Les autels latéraux sont ornés de tableaux peints à l'émail, réalisés par Colette Blanc et Pierrette Roiron sur des cartons de l'artiste Jean Roll (Chamay, 2001, p. 11-12, 18-19, 21-28, 32-33, 35-44 ; "Quelques dates et souvenirs", 1954, 2-3).
Les comptes de construction établis en 1955 indiquent un coût total de plus de 900'000 francs pour l'ensemble de la construction et la décoration ("Résumé du compte de construction de l'église du Christ-Roi", 1955). Par manque de moyens financiers, les vitraux formant un chemin de croix ne seront posés qu'en 1957. Oeuvre d'Albert Chavaz, les stations sont placées devant une verrière géométrique colorée réalisée par Eugène Dunand (Chamay, 2001, p. 49).

La plupart des artistes mentionnés ci-dessus ont un lien avec le Groupe de Saint-Luc, société artistique catholique suisse dont la partie romande cesse peu à peu ses activités après la Deuxième guerre mondiale (Noverraz, 2022, p. 70-82). L'architecte André Bordigoni fut en effet le dernier président du Groupe romand de Saint-Luc, tandis qu'André Chapatte a travaillé pendant plusieurs années dans le bureau d'un architecte emblématique de la Société, le Fribourgeois Fernand Dumas (Chamay, 2001, p. 5). Le président du comité de construction, Charles Chamay, avocat et gérant immobilier, beau-frère de Bordigoni, était lui aussi une figure emblématique du Groupe romand de Saint-Luc, dont il était le secrétaire (Chamay, 2007, p. 70-75). Beretta, Basset, Chavaz, Feuillat et Baud en étaient également tous membres.
Mais c'est dans le baptistère que le souvenir de la Société se manifeste le plus fortement. Indépendant de l'église, ce dernier est conçu dans la partie inférieure du campanile, manière pour les architectes de rappeler l'importance du baptême comme rite préalable à l'entrée dans le sanctuaire. L'espace est conçu comme un mémorial à Alexandre Cingria, l'un des représentants majeurs du Groupe de Saint-Luc, dont il fut le fondateur et président. Le retable est constitué d'une mosaïque réalisée par ce dernier en 1937, pour servir d'antependium à l'un des autels de la chapelle du Pavillon catholique de l'Exposition internationale de Paris. L'on y trouve également des fonts baptismaux décorés par Marcel Feuillat et François Baud, des décors muraux de Beretta et deux vitraux des artistes Hans Stocker et Gino Severini, réalisés en hommage à Cingria (Chamay, 2001, p. 9, 57-59).

Literature

Chamay, C.-A. (2007). Histoire d’une famille entre Genève et Savoie : Les Chamay. Neuchâtel, Suisse : Chaman Édition.

Chamay, J. (2001). L’église du Christ-Roi, Petit-Lancy. Genève, Suisse : Scantype.

Henze, A., Filthaut, T. (1954). Kirchliche Kunst der Gegenwart. Recklinghausen, Allemagne : Paulus Verlag.

Histoire de la paroisse du Petit-Lancy. (1957, octobre). La vie paroissiale du Petit-Lancy. Bulletin mensuel, (5), 17-18.

Jourdin, G. (1907, 3 juin). [facture]. Archives de la paroisse du Petit-Lancy.

La nouvelle église du Christ-Roi. (1957, octobre). La vie paroissiale du Petit-Lancy. Bulletin mensuel, (5), 19-23.

Noverraz, C. (2022). Le Groupe de Saint-Luc (1919-1945) : E

Quelques dates et souvenirs. (1954, septembre-octobre). Bulletin paroissial du Petit-Lancy, 2-3.

Résumé du compte de construction de l'église du Christ-Roi. (1955, 28 janvier). Archives de la paroisse du Petit-Lancy, Suisse.