Name

Greiner, Louis

Namensvarianten
Greiner, Friedrich Ludwig · Greiner, Ludwig
Tätigkeitzeitraum
1891–1894
Autor und Datum des Eintrags
Camille Noverraz 2017
Informationen zur Werkstatt / zum Atelier
Louis Greiner (né en 1858), originaire de Königsee en actuelle Thuringe, était probablement issu d'une lignée thuringienne active dans le domaine de la porcelaine et du vitrail depuis le XVIIIe siècle. Il s'installe en Suisse à une date indéterminée. Il y ouvre sans doute dès 1886 un atelier de vitrail avec Gustav Robert Giesbrecht (1853–1914) à Berne, réalisant plusieurs cycles de vitraux bernois (reformierte Kirche de Kallnach, reformierte Kirche de Kirchberg) (Hasler, 2009, p. 412-413). Durant l'hiver 1890-1891, Greiner ouvre un second atelier à Fribourg. L'événement est important pour le canton, à une époque où l'importation de vitraux atteint son apogée, profitant aux grands ateliers zurichois dominant la production de vitraux historicistes en Suisse. On peut citer à ce titre les ateliers de Friedrich Berbig (1845–1923), Karl Wehrli (1843–1902), Adolf Kreuzer (1843–1915) et celui de la dynastie Röttinger, actif entre 1848 et 1947. Les deux ateliers de Berne et de Fribourg travaillent simultanément durant un temps. En 1891, Greiner recrute le jeune Vinzenz Kirsch (1872–1938), reconnaissant ses talents artistiques et ayant conscience de ses propres limites dans ce domaine (Schöpfer, 2000, p. 43.). Formé dans sa ville natale, à Heimbach, ce peintre verrier a travaillé dans l’atelier de Kreuzer à Zurich, puis sur les conseils de Greiner part probablement se former une année à l'étranger (Pasquier, 1995, p. 99-100). On doit à l'atelier de Greiner les vitraux de la salle du Grand Conseil de l'Hôtel de Ville de Fribourg en 1891-1892, ainsi que ceux de plusieurs églises du canton (dont l'église St-Maurice de Billens en 1891, l'église St-Jean-l'Evangéliste de Cressier, la Pfarrkirche de Sankt Silvester en 1892, et l'ancienne église Notre-Dame-de-l'Assomption d'Echarlens en 1893). En 1894, Greiner transmet l'atelier à Vinzenz Kirsch. Ce dernier s'associe avec son compatriote Karl Fleckner (1865–1934) et le renomme "Kirsch & Fleckner". On ignore quelles ont été les activités de Greiner par la suite, de même que son année de décès (Hasler, 2009, p. 412-413).
Literatur
Hasler, R. (2009). Greiner, Louis (Friedrich Ludwig). Dans G. Meissner (dir.), Allegemeines Künstlerlexikon : die bildenden Künstler aller Zeiten und Völker (61, p. 412-413). Berlin, Allemagne : De Gruyter.
Lauper, A., Andrey, I. et Schöpfer, H. (1997). Lieux de mémoires fribourgeois : actes du colloque de la Société d'histoire du canton de Fribourg, 7-8 octobre 1994. Fribourg, Suisse : s.n.
Pasquier, A. (1995). Du savoir faire du verrier : L'atelier Kirsch & Fleckner. Dans G. Bourgarel (dir.), Jozef Mehoffer : De Cracovie à Fribourg, ce flamboyant art nouveau polonais (p. 98-118). Fribourg, Suisse : Méandre. Récupéré de RERO DOC : http://doc.rero.ch/record/232518/files/Pro_Fribourg_106-107_1995-r.pdf
Schöpfer, H. (1994). Fribourg. Hôtel-de-Ville. Dans Inventaire du patrimoine religieux (IPR) (no 256). Document inédit.
Schöpfer, H. (2000). Die Glasmalerei im Grossratssaal. Dans Service des biens culturels (dir.). La salle du Grand Conseil de Fribourg (Patrimoine fribourgeois, no. 12, p. 39-45). Fribourg : Service des Biens culturels.
1 Objekt
Titel

Künstler / Hersteller
Werkstatt / Atelier
Datierung
Art des Objekts
Standort

Assomption de la Vierge, vitrail provenant d’une chapelle en Gruyère

Greiner, Louis
Vers 1891-1894
Glasmalerei
Vitrocentre & Vitromusée Romont, Romont
Version 0.9.8.1