Name

Konrad Vetter

Namensvarianten
Glasmalerei-Firma Paul Wüthrich, Bern · Paul Wüthrich Glasmalerei, Bern
Tätigkeitzeitraum
1965–2013
Autor und Datum des Eintrags
Camille Noverraz ; Astrid Kaiser 2016
Informationen zur Werkstatt / zum Atelier
Suite à un apprentissage de peintre-verrier, une formation à la Kunstgewerbeschule de Berne et des études à l’école de peinture Max von Mühlenen à Berne, Konrad Vetter (Bern 02.04.1922–10.10.2014 Gümligen) devient en 1941 un employé de l’entreprise Paul Wüthrich Glasmalerei à Berne, Monbijoustrasse 20. Dès 1965, il dirige l'atelier et en devient propriétaire (van der Grinten, 1989, p. 15). Artiste complet maîtrisant de nombreuses techniques, on lui confie la restauration de plusieurs ensembles médiévaux importants dans des églises suisses (Berne, Königsfelden, Hauterive). Son expérience dans le domaine lui vaut d'être nommé en 1970 consultant de la Commission fédérale des monuments historiques. Il collabore avec des artistes dont il réalise les vitraux (Max von Mühlenen, Felix Hoffmann, Robert Schär, Fernand Giauque) (Wucherer, 1998) et expérimente en proposant ses propres créations, au langage géométrique et épuré. Il crée également des œuvres tridimensionnelles, des sculptures de verre obtenues par collage. Dès 1955, il privilégie l'utilisation du verre industriel et transparent. Konrad Vetter forme aussi des apprentis et occupe des collaborateurs, dont Amir Gharatchedaghi (Gharatchedaghi, 2011, s.p.). En 2011, peu avant ses 90 ans, l'artiste reçoit le prix culturel de Muri-Gümlingen pour l'ensemble de son œuvre (Tschannen, 2011). Jusqu'à l'âge de 92 ans, l'artiste travaille chaque jour dans son atelier à Gümlingen. Son fils Benedikt l'a épaulé durant quelques années. Les vitraux réalisés entre 1953 et 1964 pour l'église de Gümligen en collaboration avec Max von Mühlenen – son ancien professeur de peinture – sont à relever. Les deux artistes installent un atelier dans l'église même, manière de procéder plutôt rare (Knoch, 2014). Konrad Vetter a été actif avant tout en Suisse allemande, mais il a également réalisé les vitraux de l’artiste Bernhard Hunziker pour la chapelle de l’église évangélique méthodiste (Foyer Béthel) à Onex (GE).
Literatur
Gharadchedaghi, A., Tschannen, A., Hohmann-Holzer, E. Knoch, Ch., Vetter K. (2011). Konrad Vetter. Preisträger Kultur der Gemeinde Muri-Gümlingen 2011. Spegel: Album édité par Benedikt Vetter (fils de l'artiste).
Tschannen, A. (2011, 19 mai). Leben in gläsernen Zwischenräumen. Berner Zeitung. repéré sur http://www.bernerzeitung.ch/kultur/kunst/Leben-in-glaesernen-Zwischenraeumen/story/10900312.
Knoch, Ch., (2014). 60 Jahre Kirche Gümligen und Glasfenster von Max von Mühlenen (Interview – film documentaire enregistré entre 2002 et 2004), repéré sur https://www.youtube.com/watch?v=vSa2Y7T6WT0&feature=youtu.be.
Knoch, Ch., (2014). Konrad Vetter erläutert die Entstehung der Glasfenster. (Interview – film documentaire enregistré en 2004) Repéré sur https://www.youtube.com/watch?v=cAhq2iazVK4.
van der Grinten, H. (red.) (1989). Konrad Vetter : Zeichnungen 1946-1988 : Nijmeegs Museum "Commanderie van Sint-Jan", 25. Februar bis 9. April 1989 : Westfälisches Landesmuseum für Kunst und Kulturgeschichte, Münster, 21. Mai bis 18. Juni 1989 : Graphiksammlung des Eidgenössischen Technischen Hochschule, Zürich, 26. September bis 29. Oktober 1989. Nijmegen, Hollande.: Nijmeegs Museum "Commanderie van Sint-Jan".
Wucherer, B. (1998). Vetter, Konrad. Dans Sikart Lexikon zur Kunst in der Schweiz. Repéré à : http://www.sikart.ch/KuenstlerInnen.aspx?id=4002362
Site web sur l'artiste: http://www.konrad-vetter.ch
3 Objekte
Titel

Künstler / Hersteller
Werkstatt / Atelier
Datierung
Art des Objekts
Standort

Portement de croix, alpha et oméga, Christ sort Pierre des eaux

Konrad Vetter
[1982]
Glasmalerei
Chapelle de l’église évangélique méthodiste (Foyer Béthel), Onex

Cantique du Soleil · Kleiner Sonnengesang

Konrad Vetter
1980
Glasmalerei
Vitrocentre & Vitromusée Romont, Romont
Version 0.9.8.1