Name

Edouard Hosch, Lausanne

Tätigkeitzeitraum
[1875]–1908
AutorIn und Datum des Eintrags
Camille Noverraz 2015
Standorte mit Objekten
Informationen zur Werkstatt / zum Atelier

Le bâlois Edouard Hosch (1843-1908), après une formation d’architecte auprès de Gottfried Semper à l’ETH de Zurich et quelques années passées en France et en Allemagne, s’établit à Lausanne en 1875 où il ouvre un atelier (Huguenin, Trümpler, 1999, p. 39). Il y réalise plusieurs vitraux d’après ses propres cartons ou ceux d’autres artistes, tels qu’Eugène Grasset, Paul Robert ou Ernest Biéler. Son travail, basé sur les procédés anciens et une grande compréhension de l’art verrier du XIIIe siècle, lui vaut une certaine reconnaissance (Donche Gay, 1994, p. 144). Il obtient plusieurs commandes importantes (églises de Saint-Saphorin, Saint-Prex, Noville, Grandson, Saint-Martin de Vevey, cathédrale Saint-Pierre de Genève) et est mandaté pour la restauration de la rose médiévale de la cathédrale de Lausanne (Agence Télégraphique Suisse, 1908).

Literatur

Agence Télégraphique Suisse. (1908, 19 novembre–20 novembre 1908). [avis de décès]. Archives cantonales vaudoises, Dossier ATS HOSCH (Edouard).

Donche Gay, S. (1994). Les vitraux du XXe siècle de la cathédrale de Lausanne : Bille-Cingria-Clément-Poncet-Ribeaupierre-Rivier. Lausanne, Suisse : Payot.

Huguenin, C., Trümpler, S. (1999). La Rose à travers les siècles : Notes historiques et observations techniques. Dans La Rose de la cathédrale de Lausanne : histoire et conservation récente (p. 43-42). Lausanne, Suisse : Payot.

Version 1.3.1 Objekte | KünstlerInnen | Werkstätten | Gebäude / Institutionen | Iconclass Codes