Name

Bessac

Namensvarianten
Berthier-Bessac, Grenoble
Tätigkeitzeitraum
1860–1995
Autor und Datum des Eintrags
Camille Noverraz 2015
Informationen zur Werkstatt / zum Atelier
Fondé en 1860 par l’abbé Pron et Antoine Bessac (1824-1873) à Pont d’Ain en France, l’atelier est repris à la mort d’Antoine par son fils aîné Benoît (1850-1882) lequel s’est formé auprès du maître-verrier Alexandre Mauvernay (1810-1898) à Saint-Galmier. Lui succède son frère cadet, Jean-Augustin Bessac (1858-1917), en 1882, qui quitte Pont d’Ain pour Grenoble en 1892 (Sauterel, 2008, p. 70). Il y fait construire un grand atelier à la rue Emile Gueymard, pouvant accueillir jusqu’à seize employés (Berthier, s.d.-a). A la mort de Jean-Augustin, en 1917, son épouse et son fils Antoine (1898-1947) dirigent conjointement l’atelier. Edouard Bessac (1896-1954), frère d’Antoine, et Georges Bonvin-Renaud (1899-1942) sont alors les principaux concepteurs des maquettes et cartons. Jean Bessac, fils d’Antoine, formé auprès de son père depuis 1947, représente la dernière génération Bessac avant la cessation d’activité de l’atelier en 1995 (Sauterel, 2008, p. 70). C’est alors le maître-verrier Christophe Berthier qui le reprend en 1998, et en fait restaurer les locaux en 1999 (Berthier, s.d.-b). L’atelier Berthier-Bessac fête ses cent-cinquante ans en 2010 . L’histoire de l’atelier est donc jalonnée de succès. Les commandes, bien que très diversifiées, sont majoritairement religieuses. Elles concernent la France, et l’Isère principalement, où l’on recense une centaine d’églises comprenant des verrières signées Bessac, mais également l’étranger, les vitraux s’exportant aux quatre coins du monde (Etats-Unis, Japon, Vietnam, Seychelles, Gabon, Congo, Ouganda, Portugal, Algérie, etc.) (Les ateliers Bessac, 2002, p. 12). L’atelier Bessac est également l’un des plus présents en terre genevoise, six églises ayant été garnies de vitraux par ce dernier sur une période de près de soixante-cinq ans, entre 1894 (Saint-Maurice de Bernex) et 1929 (église Saint-Pierre-aux-Liens à Soral) (Sauterel, 2008, p. 70).
Literatur
France. Direction du patrimoine. (1993). Répertoire des peintres verriers du XIXeme siècle (3e éd. Mise à jour). Paris, France : Inventaire général des monuments et richesses artistiques de la France.
Les ateliers Bessac. (2002). Patrimoine en Isère (13), 12-13
Sauterel, V. (2008). Les vitraux genevois entre 1830 et 1900. Dans L. Borel (dir.), Emotion(s) en lumière : le vitrail à Genève (p. 52-94). Genève, Suisse : APAS Association pour la promotion de l'art sacré : La Baconnière Arts.
Berthier, C. (s.d.-a). L’atelier de 1860 à nos jours. Repéré le 13 août 2015 sur le site de l’atelier Berthier-Bessac : http://www.berthier-vitraux.com/atelier/atelier_1860.html
Berthier, C. (s.d.-b). L’atelier : philosophie. Repéré le 13 août 2015 sur le site de l’atelier Berthier-Bessac : http://www.berthier-vitraux.com/atelier/atelier_philo.html
34 Objekte
Titel

Künstler / Hersteller
Werkstatt / Atelier
Datierung
Art des Objekts
Standort

Saint François de Sales

Bessac
[1864]
Glasmalerei
Eglise Saint-Maurice, Bernex

Saint François de Sales

Bessac
[1866]
Glasmalerei
Eglise Saint-Julien, Meyrin

Remise des clefs à saint Pierre

Bessac
[1904]
Glasmalerei
Eglise Saint-Pierre, Thônex

Adoration des bergers

Bessac
[1904]
Glasmalerei
Eglise Saint-Pierre, Thônex

Vitrail ornemental

Bessac
[1904]
Glasmalerei
Eglise Saint-Pierre, Thônex

Education de la Vierge

Bessac
[1904]
Glasmalerei
Eglise Saint-Pierre, Thônex

Apparition du Christ au Sacré-Coeur

Bessac
[1904]
Glasmalerei
Eglise Saints-Jacques-et-Philippe, Vernier

Sainte Anne et la Vierge Marie

Bessac
[1904]
Glasmalerei
Eglise Saints-Jacques-et-Philippe, Vernier
Version 0.9.8.1