Name

Eglise Sainte-Croix

Adresse
Place du Marché
1227 Carouge
Geographische Hierarchie
Koordinaten (WGS 84)
Autor und Datum des Eintrags
Valérie Sauterel 2008
Informationen zum Gebäude / zur Institution
La construction de l’église débute en 1777 selon les désirs du roi Victor Amédée III. L’architecte G.-B. Piacenza conçoit les plans et V. Manera s’occupe de la direction des travaux. Placée sous la vocable de l’exaltation de la Sainte-Croix, elle est bénite le 11 juin 1780 par Mgr Biord. En 1784, des premiers travaux sont effectués sur la toiture. En 1793, l’église devient la salle des Jacobins, puis sert de magasin à fourrage. Elle est rendue au culte catholique romain en 1803. Entre 1824 et 1826, elle est agrandie, L. Bagutti inverse le plan initial et déplace l’entrée sur la place du Marché. En 1830, un orgue est installé. En 1863, des réparations urgentes sont effectuées sur le clocher. En 1873, le gouvernement genevois attribue l’église aux catholiques libéraux. Elle est rendue au culte catholique romain seulement le 27 juin1921. L’année suivante débutent des travaux de restauration. Ils sont exécutés par A. Guyonnet. Un nouveau clocher est érigé, les anciennes sacristies sont démolies et les deux façades latérales subissent une réfection totale. A l’intérieur, le choeur est surélevé et agrandi, les décors sont terminés et la tribune est élargie. Entre 1973 et 1975, E. Martin mène une nouvelle campagne de restauration de l’intérieur selon les orientations du Concile Vatican II. Dans le transept, deux autels désaffectés sont détruits ainsi que la chaire. Les quatre vitraux de Cingria ornant la nef sont déposés afin de retrouver la luminosité initiale de l’édifice. Ils sont ensuite réinstallés à la chapelle de Sainte Marie du Peuple à Châtelaine. Le tambour d’entrée et le parvis sont agrandis et les orgues sont restaurées. En 2001, le carillon est restauré et en 2002, les façades extérieures sont une nouvelle fois rénovées. (BAERTSCHI 1994 / RUDAZ 1998 / MARQUIS 2001)
Literatur
Marc-R. Sauter, “Chronique des découvertes archéologiques en 1974 et 1975”, in Genava. – Genève, tome 24, Genève, 1976, p. 272
Pierre Baertschi et Isabelle Schmid, Carouge, Ville nouvelle du XVIIIe siècle, coll. “Architecture et sites genevois”, no. 2, DTP/SMS, Genève, 1989, pp. 160-161
Armand Brulhart et Erica Deuber-Pauli, “Carouge”, in Ville et canton de Genève, coll. “Arts et monuments”, SHAS, Berne, (1ère éd. 1985) 1993, p. 292-293
Pierre Baertschi (dir.), “Eglise Sainte-Croix”, in Répertoire des immeubles et objets classés, Genève, 1994, p. 201
Patrick Rudaz, Carouge, Foyer d’Art sacré 1920-1945, cat. d’expo., Musée de Carouge, 25.11.1998-31.01.1999, Carouge, 1998, pp. 59-88
Jean-M. Marquis (dir.), “Eglise Sainte-Croix”, in Urbanisme et Architecture à Carouge, coll. “Dictionnaire carougeois”, tome 3a, Ville de Carouge, Carouge, 2001, pp. 130-141
10 Objekte
Titel

Künstler / Hersteller
Werkstatt / Atelier
Datierung
Art des Objekts
Standort
Version 0.9.8.1