Name

Crivelli, Jean

Lebensdaten
1871
Autor und Datum des Eintrags
Camille Noverraz 2017
Biografische Daten
Architecte entrepreneur originaire du Tessin, Jean Crivelli effectue ses études à Milan. Il ouvre une entreprise de construction au Locle avec son frère Eugène Crivelli, avant de travailler à son compte à la Chaux-de-Fonds (Hauser, 1991, p. 129). On lui doit plusieurs bâtiments neuchâtelois comme le Technicum du Locle (1901-1902) et des bâtiments pour la manufacture horlogère au Locle (Juillerat, 2011, p. 230-231), ainsi que plusieurs immeubles à la Chaux-de-Fonds (Juillerat, 2011, p. 218). Il mène également une carrière politique et représente le parti radical au Grand-Conseil de 1904 à 1910 ("Aux montagnes", 1927, 28 novembre, p. 6). Le 3 mai 1930, Jean Crivelli ouvre avec son fils, également nommé Jean, un bureau d'architectes sous la raison sociale Jean Crivelli & fils ("Extrait de la feuille officielle suisse du commerce", 1930, 6 juin, p. 6). Cette société en nom collectif est dissoute et reprise en raison individuelle par Jean Crivelli fils le 29 juin 1936 ("Extrait de la feuille officielle suisse du commerce", 1936, 22 juillet, p. 5), quatre ans avant la mort de Jean Crivelli père en 1940 ("Aux montagnes", 1927, 28 novembre, p. 6). En 1927, Jean Crivelli construit avec Louis Bobbia l'église du Sacré-Coeur de la Chaux-de-Fonds, dans laquelle se trouvent des vitraux réalisés la même année par l'atelier Kirsch & Fleckner (Juillerat, 2011, p. 215). Dans le fonds graphique de l'atelier déposé au Vitrocentre Romont se trouvent les maquettes et cartons ayant servi à la réalisation de ces verrières, dont plusieurs sont signés par Jean Crivelli. Des recherches dans les archives de la paroisse du Sacré-Coeur nous ont permis d'identifier la signature de l'architecte comme étant la même que celle de l'artiste auteur des projets de vitraux. Jean Crivelli avait donc, en parallèle à ses activités d'architecte, une carrière dans le vitrail. Il a travaillé avec l'atelier Kirsch & Fleckner dans le cadre de plusieurs commandes à Fribourg et en Valais, notamment à la chapelle Notre-Dame-de-la-Brillaz à Prez-vers-Noréaz (FR), et à l'église de la Sainte-Famille d'Erde (commune de Conthey, VS). D'autres vitraux fribourgeois stylistiquement proches pourraient également lui être attribués (églises de Progens, Montagny-les-Monts).
Literatur
"Aux montagnes". (1927, 28 novembre). L'Express, p. 6. Repéré à : http://www.lexpressarchives.ch/Olive/APA/SwissSNP_Fr/SharedView.Article.aspx?href=EXP%2F1940%2F11%2F28&id=Ar00603&sk=EC6DC039
"Extrait de la feuille officielle suisse du commerce". (1930, 6 juin). L'Express, p. 6. Repéré à : http://www.lexpressarchives.ch/Olive/APA/SwissSNP_Fr/SharedView.Article.aspx?href=EXP%2F1930%2F06%2F06&id=Ar00602&sk=2DE169C8
"Extrait de la feuille officielle suisse du commerce". (1936, 22 juillet). L'Express, p. 5. Repéré à : http://www.lexpressarchives.ch/Olive/APA/SwissSNP_Fr/SharedView.Article.aspx?href=EXP%2F1936%2F07%2F22&id=Ar00501&sk=F3E6713B
Hauser, G. (1991). Le Locle. Dans INSA : inventaire suisse d'architecture, 1850-1920 : villes (6, p. 121-203). Berne, Suisse : Société d'histoire de l'art en Suisse
Juillerat, A. L. (2011). Le Locle. Dans Société d’histoire de l’art en Suisse (dir.), Guide artistique de la Suisse (tome 4a, p. 272-232). Berne, Suisse : Société d’histoire de l’art en Suisse.
Juillerat, A. L. (2011). La Chaux-de-Fonds et environs. Dans Société d’histoire de l’art en Suisse (dir.), Guide artistique de la Suisse (tome 4a, p. 209-222). Berne, Suisse : Société d’histoire de l’art en Suisse.
25 Objekte
Titel

Künstler / Hersteller
Werkstatt / Atelier
Datierung
Art des Objekts
Standort

Vitrail ornemental avec bordure géométrique

1927
Grafisches Werk
Vitrocentre & Vitromusée Romont, Romont

Vitrail ornemental avec bordure à fleurs

1927
Grafisches Werk
Vitrocentre & Vitromusée Romont, Romont
Version 0.9.8.1